Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'discothèque'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Artistes & groupes
    • Musiques électroniques : clubbing old school
    • Musiques électroniques : clubbing moderne
    • Musiques électroniques : pop synthétique
    • Pop, rock & variété internationale
    • Chanson francophone
    • Top délire méga groove
  • Musique
    • Blabla musique
    • Le Hit Des Clubs / Classements
    • Espace Clubbers
    • Labels & compilations
    • Médias
    • Samples, covers & reprises
    • Festivals & concerts
    • Collectionner les disques
    • Lexique musical
    • Identification
  • Communauté
    • Présentation
    • Petites annonces
    • Jeux
    • Blabla
  • A propos du site
    • Le forum
    • Le site
    • Boite à idée
  • Allo Dorothée !
    • On l'appelle Dorothée
    • Bonheur City
    • Le bureau des objets trouvés
    • Radio Wowo
    • Les filles et les garçons
    • Allo allo monsieur l'ordinateur

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

  1. Sangore

    Le You (Bruxelles)

    Le You était une discothèque bien connue des Bruxellois, située au n° 18 rue Duquesnoy à 1000 Bruxelles. Un des lieux incontournables de la communauté gay (pour ses soirées du dimanche). Voici un article qui annonçait son ouverture, fin 2003 : https://www.theclubbing.com/v3/2003/12/a-la-decouverte-dun-nouveau-plaisir-le-you-a-bruxelles/ Sur sa page Facebook, voici le message qui avait été affiché il y a deux ans, pour annoncer sa fermeture : La page Facebook en question : https://www.facebook.com/YouNightClubBruxelle
  2. L'ODéON L'odéon ! Le patron n'est autre que Marc Bulteau. Ancien dirigeant du Skyline. Ancienne Salle des fetes du coin, récupérée pour en faire un des temples de la techno dans les années 1991. On est pas içi sur un petit club intimiste, mais plus proche du méga-dancing. L'espace est ouvert sur le méga dance-floor. Organisation assez classique, le DJ au fond sur-élevé. Le bar à l'opposé. Rien de fabuleux. Et un cortège de table et banquette sur les bords. Cependant, l'ambiance à toujours été au rdv. Un public au top. (ancienne clien
  3. Bidoul

    At The Villa (Kooigem)

    At The Villa (1988 - 1994) 6 years of madness Il y aurait tellement à dire sur ce Club !... Difficile d'en parler, sans rien oublier. Mais je vais essayer. Nous voilà en 1988, j'ai seize ans, les jeunes Français trainent dans des Clubs comme le Show Boat, le Number One, la Bush et j'en passe. Où l'alcool coule à flot. Toujours dans une ambiance festive made in Belgium. Cependant, dans quelques Clubs underground comme le Skyline, le Chepos, le Boccaccio ou encore le Fifty Five, un nouveau son gagne la Belgique et la frontière Franco/Wallone. La
  4. alexsys

    Balmoral (Gentbrugge)

    le "Balmoral" à Gentbrugge (qui ouvrait à 5h pour les afters)
  5. Boccaccio Life Sans nul doute, le premier méga-dancing de musique électronique Belge. Les particularités du Boccaccio Life étaient : Un système son jamais vu ou plutôt entendu pour l’époque, plus de 20.000 Watts de son. Un public hétéroclite. Un lieu d'expérimentation musicale. Jamais jusqu'alors, on avait fréquenté un lieu de la sorte. c’était immense, c’était beau, c’était fort ! Dès les premiers mètres aux abords du parking, vers 23h15, car rappelons le, nous n'avions que 18-19 ans., La première chose qui n
  6. Sangore

    Spirito (Bruxelles)

    Allelujah ! Une discothèque qui existe encore de nos jours ! C'est un miracle ! Pour fêter ça, allons à l'église... Á l'église ?! Ca y est, on a perdu le Sangore, il a viré bigot ??! Que nenni, je vous rassure : je vous parle d'une église désacralisée. Ouf, sauvé !! Car, oui, la discothèque nommée Spirito est sise dans une ancienne église anglicane, désacralisée et rénovée. Ok, dans une église, mais où ça ? Porte de Namur, à 1050 Bruxelles. Le Spirito appartient au groupe Art Blanc (site de ce groupe : https://www.artblanc.be/). Bon, évidemment, Coronavirus oblige, cette discothèque, comme tou
  7. Sangore

    Zillion (Anvers)

    Célèbre discothèque belge, le Zillion était situé à Anvers. Il a ouvert ses portes en 1997. Son gérant était Frank Verstraeten. Il a eu des démêlés avec la justice, et le club a dû fermer en 2001. Il y a eu une tentative de réouverture (illégale) en 2003, mais cette fois-ci, le Zillion a été définitivement fermé. Un article de Trax qui montre les photos d'un groupe d'urbex qui a photographié le club laissé à l'abandon : https://www.traxmag.com/retour-dans-le-mythique-club-belge-zillion-13-ans-apres-sa-fermeture/ Un indice pour mesurer la popularité qu'a pu avoir le Zill
  8. Sangore

    Le Loft (Wierde)

    Une discothèque qui a ouvert à la fin des années 2000, située à Wierde, le long de la nationale, dans le zoning commercial. En gros, c'est à côté de Namur. Adresse : Chaussée de Marche, 868 5100 Wierde On trouve une trace de son ouverture sur ce site : https://www.theclubbing.com/v3/2008/12/ouverture-dune-nouvelle-discotheque-a-namur-le-loft/ Galerie de flyers :
  9. Sangore

    Der Machine (Louvain)

    Der Machine est un club qui n'a pas fait long feu : ouvert en 2006, il a fermé en 2010. Il n'a pas été rentable économiquement, semble-t-il. Il était situé dans le coeur historique de la ville de Louvain (Leuven), à l'adresse suivante : Naamsestraat, n° 34, à 3000 Louvain. Un article en néerlandais qui parle de sa fermeture : https://www.standaard.be/cnt/dd2rbot5 Sur YouTube, je n'ai trouvé que quelques trop courtes vidéos rudimentaires : Dj Ecco @ Der Machine Leuven 08/08/2008 HiTek @ Ecco Birthday 8/8/2008 Der Machine Leuven Kammy ak
  10. Sangore

    Room (Herent)

    Une discothèque qui était située dans la province du Brabant flamand, à Herent. Son adresse : Mechelsesteenweg, 709 3020 Herent Au début des années 2010, ils avaient fait des travaux pour se moderniser, se qu'explique l'article suivant : https://www.nieuwsblad.be/cnt/dmf20121205_00392396 En 2014, elle changera de nom et deviendra Marquee. (https://www.hln.be/in-de-buurt/herent/bekendheden-moeten-marquee-opnieuw-groot-maken~ab3eaa56/) Une petite vidéo datant de 2014, pour les 12 ans de la discothèque : Interviews, en néerlandais,
  11. Sangore

    Bato Club (Mons)

    Une discothèque qui était située dans le Hainaut, à Mons. Son adresse : Rue du Grand Large, 7000 Mons. Son originalité, c'était d'être située sur un bateau. Une discothèque flottante, en d'autres termes. Sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/category/Pub/BATO-Club-Grand-Large-Mons-142290219174560/ Sur le site Ready2Move : https://www.ready2move.be/clubs/agenda/id_767.html Un article qui évoque son ouverture : https://www.dhnet.be/archive/embarquement-imminent-sur-le-bato-51b7e292e4b0de6db9940fc0 Un article qui parle de la destruction de la di
  12. Sangore

    Decadance (Gand)

    Decadance était une discothèque située à Gand, à l'adresse suivante : Overpoortstraat, 76 9000 Ghent (Gand) Elle existait depuis 1996. Elle a fermé ses porte en 2018. Ensuite, en 2019, à la place, c'est Contrast Club qui a ouvert. Un article évoquant la fermeture : http://emmagazine.be/article/2386/decadance-club-official-closing-news/ Un autre article sur la fermeture : http://emmagazine.be/article/2386/decadance-club-official-closing-news/ Un article qui parle de la réouverture : https://redbullelektropedia.be/article/contrast-club-opening L'intervie
  13. Sangore

    Le Silo (Louvain)

    Rien que pour la Belgique, il reste encore pleeeein de discothèques à évoquer. Continuons, donc ! Le Silo était une discothèque de la province du Brabant flamand, plus précisément de la ville de Louvain (Leuven en néerlandais). Le site internet : http://silo.be/ Sur Facebook : https://www.facebook.com/clubsilo/ Un article (en néerlandais) qui parle des problèmes qu'a rencontré le Silo : https://www.nieuwsblad.be/cnt/blcbe_20110302_001 Un autre article (toujours en néerlandais) : https://www.nieuwsblad.be/cnt/k13jevpj Quelques vidéos pou
  14. Sangore

    MusiCafé (Louvain)

    Pour une fois , je vais vous parler d'un club où je suis sorti de temps en temps à une période. Le MusiCafé est un petit club, rien à voir avec les méga-dancings du style La Bush et compagnie. Vous pouvez d'ailleurs en faire la visite virtuellement pour vous rendre compte : https://www.google.be/maps/@50.8782921,4.7021573,3a,75y,36.06h,69.33t/data=!3m6!1e1!3m4!1sAF1QipOELXM_ME9IKt_26-g3-p-x9mP43BpTsRg3mYNt!2e10!7i13312!8i6656 Petit historique : au départ, il y a la petite salle appelée Samambaïa. Au fil du temps, les proprios se succèdent, des travaux d'agrandissement sont réalisés
  15. Sangore

    Illusion (Lierre)

    L'Illusion figure parmi les discothèques belges les plus célèbres et les plus appréciées. Elle était connue pour être le bastion d'une certaine Trance de qualité. Elle était située à Lierre (Lier en néerlandais), dans la Province d'Anvers. Elle fut créée en 1987. Comme beaucoup (trop) d'autres, elle a dû fermer. En 2003, il y a eu une descente de police là-bas, avec scellés apposés et tout le toutim... Il y a eu une tentative de réouverture il y a quelques années, mais ça semble avoir fait long feu. En tout cas, il existe des soirées "Illusion" qui sont organisées de temps en temps pour les no
  16. Sangore

    Cherry Moon (Lokeren)

    Le Cherry Moon est l'une des grandes discothèques les plus populaires de Belgique. Située à Lokeren, elle a ouvert en 1991 et a définitivement fermé en 2013. Aujourd'hui, ce qui existe encore, ce sont de ponctuelles soirées Cherry Moon, organisées pour les nostalgiques du club. Entre 1991 et 2013, il y a eu plusieurs fermetures temporaires et changements : en 1993, les autorités communales l'ont obligé à fermer pour une durée de 3 mois ; après la soirée du 31 décembre 2005, son fondateur, Rudy Pincé, décide de fermer la discothèque et l'endroit sera ensuite loué à d'autres clubs (cf. notamment
  17. Sangore

    Le Trébuchet (Jannée)

    Le Trébuchet est une discothèque située dans la Province de Namur, le long de la N4, entre Ciney et Marche-en-Famenne, à Jannée (à côté du château de Jannée). La petite présentation issue de leur site : Comme un peu toutes les discothèques, elle a connu son lot d'ennuis. Voir par exemple cet article datant de 2012 : https://www.rtbf.be/info/regions/detail_ciney-la-discotheque-le-trebuchet-illegale?id=7799718 Le site Internet : http://www.trebuchet.be/ Sur Facebook : https://www.facebook.com/Le-Trébuchet-DanceClub-58568836442/ Petite vidéo
  18. Sangore

    AtmoZ (Hasselt)

    AtmoZ est une discothèque belge, fondée par Pat Krimson en 1996 à Hasselt. Il y en a eu une seconde, à partir de 1998, à Vosselaar (dans le Nord de la Belgique). Voici un petit documentaire dessus (malheureusement, seulement en néerlandais) : Comme pour la plupart des grandes discothèques, il y a eu des compilations labellisées Atmoz : https://www.discogs.com/fr/label/775181-Atmoz-2 AtmoZ sur Facebook : https://www.facebook.com/officialatmoz/ Site : http://www.atmoz.be/
  19. Sangore

    Le Studio 44 (Bruxelles)

    Le Studio 44 était l'une des boîtes de nuit de Bruxelles. Elle était située près du quartier "Louise", dans la commune d'Ixelles. Adresse exacte : 44 Avenue de la Toison d'Or, 1050 Ixelles Voici l'avis du site Cityzeum.com : Bref, musicalement, ce n'était pas trop le style maison. Mais il en faut pour tous les goûts, va-t-on dire. Ce club a fermé et avait été remplacé par Avenue Club, qui lui-même a fermé.
  20. Bidoul

    Cheops (Izegem)

    Le Cheops Le Chéops fait parti des discothèques underground de l'époque. Seul quelques initiés s'en souviennent encore. Sur la photo, c'est cette maison au 126 roeselaarsestraat à Izegem (Courtrai). Tellement Underground que même sur Google, 30 ans après, peu de contenu pour alimenter ce topic. Mais je vais tout de même m'y atteler. - Le lieu Courtrai, ville Flamande. A quelques pas de là, Izegem. Petit bourg, quelques activités, rien d’exceptionnel (à l'époque). Cependant, quand on sort au Skyline ou au 55, on commen
  21. Sangore

    Montini (Saint-Trond)

    Le Montini est une autre célèbre discothèque belge. Il était situé à Saint-Trond (Sint-Truiden en néerlandais, puisque c'est en Flandre), dans le Limbourg. Quelques mixes trouvés sur YouTube : - Montini Rave Zone 31-12-1994 : https://www.youtube.com/watch?v=_xmGGj_pSHo - Nouvel An Montini 1995 : https://www.youtube.com/watch?v=wv4qlIK5vMg - Montini 1995-02-11 - Zzino : https://www.youtube.com/watch?v=uD992sUnITs - Montini 2003-11-14 - Franky Jones & Marco Bailey : https://www.youtube.com/watch?v=0j00PN_UNwQ Comme pour d'autres grands clubs, il y
  22. Sangore

    Cap'tain (Rumes)

    Le Cap'tain est une discothèque belge située dans la région de Tournai, à la frontière avec la France. Le complexe possède trois salles différentes : le Cap'tain proprement dit, L'Amiral et le B4U. Le Cap'tain est spécialisé dans la musique plutôt hard : Jumpstyle, Hardstyle, Hard House, Techno... L'adresse : Chaussée Montgomery, 118 7611 La Glanerie (Rumes) Son site Internet : http://www.cap-tain.com/ La discothèque a ses propres compilations. Quelques soirées prévues :
  23. Bidoul

    Lagoa (Menin)

    LAGOA (Menin) Lagoa fait parti des nombreux clubs frontaliers. Il est aussi l'un des seul à avoir tenu aussi longtemps ! C'en est même bizarre. A une époque ou les clubs fermaient tour à tour, changeaient de gérants, etc. Lagoa est toujours resté debout, avec la même gérante, Marie-Jeanne. (voir documentaire boites belges plus bas) Dans les années fin 80 début 90, la boite passait tout les standard techno, house. Elle se spécialisera petit à petit vers un style plus punchy, tel jumpstyle et autres mouvances. Le lieu est
  24. Sangore

    Café d'Anvers (Anvers)

    Le Café d'Anvers n'est pas un café, mais bien une discothèque de la ville d'Anvers. Fondée en 1989, elle aura tenu jusqu'en 2019. Belle longévité ! Le week-end de fermeture a eu lieu il y a un an, presque jour pour jour : les 26 et 27 avril 2019. Une particularité, c'est qu'elle était située dans une ancienne église du 16e siècle. Petit texte de présentation (qui date de quand elle était ouverte) : Un article de Vice : "Des habitués du Café d'Anvers nous ont raconté leur souvenir le plus fou" : https://www.vice.com/fr_be/article/bj9nx5/des-habitues-du-cafe-danvers-no
  25. Bidoul

    Skyline (Aalbeke)

    SKYLINE - Le site Le Skyline, temple des nouveaux courants où se mélangeait New-Wave, Acid et New-Beat. Ouvert en 1982 jusqu'en 1990. Marc Bulteau, le dirigeant. Une demeure bourgeoise avec son escalier immense où se coutoyait tout public et toute orientation sexuelle. Car inutile de le cacher, le "Sky" et son bois à l'entrée, était fréquenté par une population libérée. Entre vieux New-Wavers et jeune Newbeaters. - Les nuits rouge 1 fois par mois, le vendredi, la fameuse nuit rouge. Entrée
×
×
  • Créer...