Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'dance'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Artistes & groupes
    • Musiques électroniques : clubbing old school
    • Musiques électroniques : clubbing moderne
    • Musiques électroniques : pop synthétique
    • Pop, rock & variété internationale
    • Chanson francophone
    • Top délire méga groove
  • Musique
    • Blabla musique
    • Le Hit Des Clubs / Classements
    • Espace Clubbers
    • Labels & compilations
    • Médias
    • Samples, covers & reprises
    • Festivals & concerts
    • Collectionner les disques
    • Lexique musical
    • Identification
  • Communauté
    • Présentation
    • Petites annonces
    • Jeux
    • Blabla
  • A propos du site
    • Le forum
    • Le site
    • Boite à idée
  • Allo Dorothée !
    • On l'appelle Dorothée
    • Bonheur City
    • Tant qu'on a des amis
    • Le bureau des objets trouvés
    • Radio Wowo
    • Les filles et les garçons
    • Allo allo monsieur l'ordinateur

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

  1. Klems

    Dance Machine

    Quelqu'un a uploadé l'intégralité des Dance Machine 5, 8, et un bon morceau du 1 et du 2 pour ceux que ça intéresse (ce sont les show entiers dans une seule vidéo). https://www.youtube.com/user/riddick9999#p/u
  2. C'est en voulant publier pour la sortie d'une intégrale en milieu de mois, que je me suis rendu compte qu'ils n'avaient pas encore leur topic ouvert. Je ne m'étendrai pas longtemps sur ce groupe de Manchester des années 90 donc le titre le plus connu a enflammé les Dancefloor de nombreuses semaines : Moving On Up ! Au travers de 4 albums, ils ont réussi à imprimer une marque fabrique assez reconnaissable je trouve avec des rythmiques dansantes assez chaloupées. Bref, je trouve ça très plaisant à écouter. Voici le visuel de l'intégrale (plutôt qualitative) qui sort dans 3 jours : M People - Moving On Up M People - One Night In Heaven M People - Sight For Sore Eyes
  3. Ce groupe britannique a débuté à la fin des 90's et a splitté au début des 2000's pour se reformer il y a 3 ans... Leur nouvel album vient de sortir et les 2 premier singles sont efficaces je trouve, dans un style "Pots Abba" : Steps - Something In Your Eyes (Official Music Video) Steps - What The Future Holds (Official Video)
  4. Sangore

    TNN

    Apparemment, on n'a jamais parlé de TNN par ici. Ce qui me fait supposer que ça n'a pas eu de succès en France. Mais en tout cas sur la marché beneluxien (et allemand, aussi), ça a bien fonctionné (on parle du Top 10 puis du Top 20) et leurs titres se retrouvent sur toutes les compilations Dance de l'époque (Top Hits, Dance Hits RTL, Yabba-Dabba-Dance, Serious Clubhits, etc., etc.) TNN, c'est les Argentins Frank Madero et Ramón Garriga, qui seront beaucoup plus prolifiques sous le nom de El Simbolo. Pour TNN, deux titres à retenir : La Cucamarcha et AyAyAy Cielito. Des versions Dance de chansons traditionnelles latino. Le premier est sorti en 1993 et a cartonné en Belgique en 94 (fin été et automne), atteignant la 7e position et le second est sorti en 1994 et est entré dans les classements de fin janvier à début mars 1995 avec un pic à la 20e place. La Cucamarcha Le Rave Mix : Sur un plateau télé : AyAyAy Cielito Party Remix : Il existe une version '98 de La Cucamarcha, pour ceux qui n'en ont pas eu assez : La Cucamarcha '98
  5. Je l'ai découverte il y a 2, 3 ans et j'ai écouté par curiosité car quand j'ai vu les chiffres, ça donne le tournis : 16,3 Millions d'albums vendus 4 Millions de singles vendus 7 albums 9 CD Live - 14 DVD / Blu ray Live 1 Best-Of ( Allemand / Anglais ) 1 Album de Noël 3 Films-Soundtrack Elle est allemande, belle, danse, est acrobate...pour comparer chez nous, ce serait un mélange de Céline Dion (pour la voix) et de M. Farmer pour sa capacité à rassembler les foules et remplir les stades. Elle a commencé il y a une quinzaine d'années avec un style vieillot et pas très moderne, en chantant du Schlager (Folflore allemand), mais depuis 10 ans, elle se "pop-ise" avec une musique et un look toujours plus moderne. Elle a même son show TV en Allemagne. J'ai vu un de ses concerts et c'est époustouflant en terme de show, danse, acrobaties, etc ....elle a un énorme succès dans les pays nordiques et de l'est mais pas de risque de la voir chez nous, l'allemand est une langue "rugueuse" auquel le français moyen est pas habitué. Helene Fischer - Herzbeben (Die Helene Fischer Show 2019)
  6. Un one shot hybride de 1996 qui mêle Dream et Dance Summer Dream - 12" extended Encore plus d'hybridation avec la version Disco
  7. mindscape

    Radio Metropolys (années 80-90)

    Radio Metropolys est une radio crée en 1981 à Roubaix. Cinq ans plus tard, ses dirigeants créent la société Médialeaders qui lui permet de s'ancrer dans l'agglomération Lilloise. Grâce à la participation de la maison de disques CBS Records, le réseau va occuper le Nord-Pas-de-Calais rivalisant avec les radios nationales concurrentes (Skyrock, NRJ, Fun) avec plus de 20% d'audience. Parallèlement à son expansion (avec de nouvelles stations dans d'autres régions), Metropolys va se spécialiser dans la dance-music pour suivre les changements musicaux impactés par la scène belge et la génèse de l'eurodance en Europe. De son côté, la radio Lilloise Galaxie évolue dans le même sens, devenant un concurrent sérieux. En octobre 1989, Maxximum entre dans la course avec sa programmation exclusivement dédiée à la dance music et la devance de quelques mois sur son créneau en région parisienne. Ce n'est qu'en mars 1990 que Metropolys obtiendra une fréquence à Paris suite à sa fusion avec le réseau Kiss FM. Tous ces bouleversements ont mis un sérieux bordel dans les fréquences à la fin des années 80. S'il m'était difficile de capter Radio Galaxie et encore moins Maxximum, Metropolys a été l'une des stations que j'écoutais le plus entre 1989 et 1991 car elle diffusait des titres dance que Skyrock ne diffusait pas (mais qui devaient l'être sur ses concurrente directes). Fin 1991, la radio prend le pari de lancer l'émission décadance, une émission dédié à l'explosion techno, rivalisant avec les sessions de Garnier sur Maxximum, et me permettant de découvrir une scène plus radicale avec des groupes comme Phantasia, Lhasa, DJPC, Masterminds ou Praga Khan. C'était comme si musicalement, j'étais projeté dans le futur. L'excitation sera de courte durée, après quelques semaines Metropolys disparait via la fusion avec Maxximum pour donner M40. Cette dernière brouillant les pistes avec une programmation plus généraliste, c'était comme si j'avais eu le sifflet coupé. En 1993, la station ROC Fm (Radio œcuménique chrétienne), portée par l'association « Nord Gospel Groupe » est crée suite à un appel à candidature du CSA. Si pendant 7 ans, sa programmation n'a rien à voir avec Metropolys (elle est essentiellement axée sur le R'n'B), la station change de stratégie pour viser, vers l'an 2000, ceux qui ont connu la station avec une programmation disco-house, tout en gardant l'identité Chrétienne et ses émission spécialisées. En 2009, la station reprend définitivement le nom de Metropolys en référence à celle qui a participé à l'émergence de la dance music à la fin des années 80.
  8. De la Dance façon fin 90's venue de Belgique avec Never Again de June. C'est le seul titre de June, qui n'a pas eu de succès. Pourtant, c'est un p'tit morceau Eurotrance avec pizzicato plutôt sympa. Sorti sur le label Cherry Moon Records.
  9. mindscape

    La Pyramide (Serques)

    Comme le nuage de Tchernobyl, le séisme qui a fait connaitre au reste du monde la New-beat, les premiers temples dédiés au style jusqu'à la mutation de sa techno hardcore ne s'est pas arrêté à la frontière. L'onde choc a traversé le Nord-Pas-de-Calais attirant les frontaliers à danser jusqu'à l'aube, écumant parfois plusieurs clubs au fil des apparitions des établissements. Depuis des années, les radios avaient inconsciemment préparés le terrain en diffusant massivement les titres passés inaperçus dans les autres régions de France. "Spike Jones" de Telex, "Money is Honey" de Zinno ou "Where are you?" de 16bit. Tout amateur de musique dance, habitant cette région, dira qu'il avait découvert sur Fréquence Nord, Radio Corsaire ou Radio Metropolys. Puis au printemps 1988, "Cocaine" de The Maxx annonçait les festivités. En quelques mois, la programmation radio s'en est retrouvé transformée. Un an après, les badges smiley se vendaient comme des petits pains et envahissaient le collège, je me revois découvrant l'album d'Amnesia diffusé à la cantine ou "Jesus love the acid" de The Electric Ecstasy club" qui sortait d'un Ghetto blaster qu'une fille écoutait dans les toilettes. Même mon père adorait les détournements du "Delit d'initié" du groupe Scandale ... Quelque chose avait changé. J'étais trop jeune pour sortir, enfin non, je n'étais pas dans la "bonne" famille. Ceux qui sortaient, c'était mes cousins tout juste majeurs qui n'avaient que quelques kilomètres à pied pour sortir dans une boite à la Panne. Habitant la cambrousse avec des parents qui n'avaient pas encore le permis, je n'ai pas été habitué à partir sur un coup de tête pour sortir. Puis j'étais trop passionné parce que j'entendais à la radio, enregistrant ces nouvelles musiques, même si c'était avec quelques semaines de retard par rapport au clubber. S'il y a bien eu un fil rouge témoin de cette mutation, c'est celui d'un club en France : La Pyramide de Serques. Les publicités radios relayaient pendant la seconde partie des années 80 les artistes qui se produisaient tous les week-end. Si la boite annonçait la chanteuse Sandra à la fin de l'année 1986, trois ans plus tard, c'est la première fois que j'entendis parler du groupe Technotronic avant l'explosion que l'on connait. Mais quelques mois avant, c'est surtout "Ciel mon Mardi" qui lui fit une sale publicité. Localement, ce sera Evelyne Thomas qui sera chargée de redorer le blason de la boite qui s'était inscrit dans la tendance. Les doigts dans la prise (FR3) : Pyramide / Skyline / Newbeat / Acid-house J'ai vécu l'automne 1991 comme une seconde onde de choc. Alors que les radios diffusaient un mélange improbable entre le meilleur et le pire, prenant soin d'écarter l'héritage de la Newbeat, Radio Metropolys pris le pari fou de programmer une émission entièrement dédiée à la techno qui s'imposaient dans ces grands temples avant que la naissance de M40 lui coupe le sifflet (suite à la fusion entre Maxximum et Metropolys). Pour se rendre dans les grands clubs belges, il fallait faire des kilomètres de plus par rapport aux Lillois (deux heures à Anvers, un bonne heure pour Menin) et dans les relations de Lycée des fans du genre car tous allaient plutôt dans les clubs généralistes situés entre Dunkerque et Cassel qui se permettaient de tout mélanger. Pour se rendre à la Pyramide, il fallait également faire une petite heure. Pris dans les études, je me suis dit que ce serait pour plus tard. Je me suis rendu pour la première fois deux ans plus tard pour fêter la fin d'un semestre avec quelques amis qui m'avaient proposé d'y aller. Le club avait suivi les tendances en diffusant des titres allant "The first rebirth" de Jones & Stephenson au "Can you see it" de Kafé. On y est retourné plusieurs fois. Généralement, on y allait entre minuit et cinq heure du mat. Comme son nom l'indique, l'établissement avait une forme pyramidale (elle avait même fait l'objet d'une couverture du magazine Trax, il y a une paire d'années), je crois qu'on pouvait la distinguer à plusieurs kilomètres grâce au faisceau lumineux qui était diffusé vers le ciel. L'intérieur était construit comme une pyramide inversée, les bords étaient surélevés par rapport à la piste centrale, il y avait une scène en face pour les artistes qui s'y produisaient. J'ai déniché quelques vidéos d'époque, pendant ses heures de gloire. Le 05.11.1989 Le 07.07.1990 (Live d'Amnesia) Le 21.07.1990
  10. LE topic qui va faire le buzz !!! (Ou pas.) Un groupe qui a déboulé à la toute fin des années 90 et qui a été très actif durant les années 2000 et 2010 (du coup : section old school ou moderne ?). C'est suédois, c'est Dance/Pop et particulièrement prolifique (plein d'albums, et encore plus de singles). Ses membres sont Per Lidén, Pier Schmid (étant parti de son côté entretemps) et la chanteuse Annika Thörnquist. Les albums : - Da Sound (2000) - Wanna Be With Me (2002) - More Than Alive (2003) - Dangerous - The Album (2004) - Last Goodbye (2006) - Alive & Dangerous (2006) - Greatest Hits (2007) Sélection de sngles : Paradise (1999) Do You Want Me (2000) Let Me Love You (2000) Believe In Love (2001) Wanna Be With Me (2002) Wonder Where You Are (2002) Stronger Than Words Can Say (2003) Tonight (Is The Night) (2003) Alive (2003) Dangerous (2004) How Could You Leave Me (2004) Ce sera tout pour ce soir, mais il y a encore plein, plein de singles après ça...
  11. Connaissez-vous le titre The Power Of Your Love de Crystal ? Son nom complet est Crystal Parham et c'est une production belge de Mike Fast & John Hurry (Flagrant Desir, Cezam, Atlantis). Ce single est sorti en 1997 sur le label amc.
  12. Je suis étonné de ne pas avoir trouvé de topic sur Tranceformer ! Pourtant, c'est du bon, avec ce mélange Trance - Dance qu'ils ont fait en 94-95. Il s'agit d'un des projets du duo allemand Raymond Beyer et Gregor Dietz. En 1992, ils ont sorti l'EP "Humanoid'93 X-Po EP", sur lequel on trouve notamment : Humanoid '93 (Là, c'est + Techno/Acid) https://www.youtube.com/watch?v=KrRrwb4np2g En 1993, ils sortent "Eco System E.P.", où leur style s'affine. Il contient : Be My Lover Mind & Soul Magic Mushrooms On arrive en 94, date où ils sortent le superbe Let Your Mind Dive : Version + longue : Et, enfin, il y a Lunatic Angel en 1995, qui est bien bon :
  13. Groovecult est un projet Eurodance allemand de Markus Mohr (alias DJ Biz) et Michael Mohr (alias Michele Moretti). Plus précisément, c'est de l'Eurodance pour les deux premiers titres, et de la Dance au sens plus général pour les deux autres. Le premier morceau sort en 1994 ; il s'agit de Come To Me. Come To Me Le "Trance Mix" : https://youtu.be/vNS7G5Ls1iM Le second titre date de 1995. C'est Midnight Dream. (Je l'ai en maxi, celui-là). La version "Midnight Hour" : https://www.youtube.com/watch?v=MRZlJt-7jW4 La version "Analogue Midnight" : https://www.youtube.com/watch?v=S4sZFibkv4s En 1997, on trouve Ultimate : Le Passed Chocolate Mix : https://www.youtube.com/watch?v=Hso7acFdG1M Le Pain In The Legs Mix : https://www.youtube.com/watch?v=Cc2CGls_dsw Enfin, le dernier single est Bang To The Beat et date de l'an 2000. La chanteuse s'appelle Safiye. Comme pour le titre précédent, il y a du sample connu dedans...
  14. Maria Isabel Garcia Asensio, alias Marisa, a été la chanteuse de Paradisio. Pour plus d'infos pour la période Paradisio, voir le topic dédié : https://www.soundamental.org/forum/topic/3070-paradisio/ Mais elle a aussi sorti quelques titres en solo. Voici donc le topic pour sa carrière solo. Love & Melody et Vivre Avec Toi en 1991 De le variété française. En 1992 : avec Power People, la chanson Chante Brother (Song For Life), mais surtout Bonito, plus dans nos cordes : La version espagnole : Puis période Paradisio, sur laquelle je ne reviens donc pas. On saute direct à l'an 2000 avec Copa De Champana et Chocolate Cafe En 2004, il y a Maréa, mais pas trouvé de vidéo. La raison de la création de ce topic, c'est que j'ai vu que cette année elle effectue un come-back. Marisa & DJ Charley : Mister E Misterio Une bonne petite surprise. Images d'un show : Et le tout récent Sin Permiso : Sa chaîne YT : https://www.youtube.com/channel/UCWaY-fiTREtYWf12FEVOENw/videos
  15. Maharadsha est un projet de Don Gray et Sebastian B. Pobot, ayant sorti un très bon titre Euroreggae en 1997 : You're My Heart. Rythme assurément Euroreggae, mais vocaux semblant s'être échappés d'une production purement Eurodance. Après, deux sorties en 2009, mais plus rien à voir avec le projet de base : - Hit Me With Your Best Shot (chez S.A.I.F.A.M.) - All Fired Up (pas de vidéo)
  16. Bon, je le mets là car on a déjà évoqué ça dans des posts précédents de ce topic, même si ça mériterait un topic dédié dans la partie médias (à voir si on l'y déplace) mais voici des ENORMES archives ! Ni plus ni moins que les débuts de Dance Machine sur M6, et grâce à ces 3 uploads, on peut donc situer la 1ere émission à la date du 22/01/1992. Dance Machine l'hebdo donc, le mercredi de 18h00 à 18h30 environ, présenté sur le lieu du club Le Palace par Laurent Petitguillaume avec le concours de Jill Hamilton et...David Guetta, ça a duré quelques mois sous ce format avant que Dance Machine disparaisse puis devienne ce que l'on sait. Je me souviens avoir regardé dès cette 1ere émission, des séquences me sont revenues en mémoire ! C'est très très cheap, je peux vous assurer que la séquence de Guetta dans la 1ere vidéo est hilarante et que vous n'êtes sans doute pas prêts, sûrement lui non plus d'ailleurs, il mériterait qu'on lui remontre ça ! Video 1 : (22/01 part 1) Indra en playback pour Temptation + en interview + séquence Guetta Video 2 : (22/01 part 2) : Incognito en playback pour Always There et Crazy For You, et là c'est aussi l'hallu, Jocelyn Brown n'est pas là pour playbacker sur Always There (c'est Maysa Leak qui s'y colle), le problème c'est que c'est elle aussi sur Crazy For You, titre où la chanteuse (Chyna Gordon) n'a rien à voir, la voix est complètement différente mais ça n'a l'air de déranger personne ! Video 3 : (29/01) : East Side Beat en playback pour Ride Like The Wind + interview de Carl Fanini. A voir si y aura d'autres videos plus tard, mais y a des petits trésors sur cette chaîne YT, ça mériterait que je prenne le temps d'en poster plusieurs sur des topics artistes, si quelqu'un d'autre ne l'a pas fait avant !
  17. Sous ce nom générique de Techno City se cache un projet italien à 3 maxis initié par Mario Percali, un producteur que j'avais déjà évoqué il y a quelques semaines dans un topic consacré à un autre de ses projets, Kristaal. Celui-ci couvre une période allant de 1991 à 1994 et il y a donc une évolution sonore entre les différents titres. Le premier de 1991, produit avec Paolo Giusti, c'était Vamos Techno, qui est en fait un clone de toute la partie techno du classique techno / jazz de Zappala & DJ Professor - We Gotta Do It. Le second arrivé en 1992, c'était I Wanna Do A New Beat, et ça n'avait rien à voir avec un titre New Beat ! Pour celui-là, Percali avait laissé la place à Giusti, qui s'était entouré pour l'occase de DJ Borillo et Paolo Franchetto, mais musicalement c'était la contiluité du précédent. Le projet était d'ailleurs intitulé en un seul mot, Technocity. Ci-dessous la Techno Version et l'Extended Remix. Mon préféré et celui qui m'a donné l'idée d'en parler, c'est le dernier, celui de 94, Warm Me Up. Un son hyper frénétique aux sonorités de 94 dans le style d'un Rossini. Percali était de retour aux commandes (avec Giusti et Franchetto), et réutilisait pour l'occasion le gimmick du premier, Vamos Techno, et je trouve que ça collait parfaitement avec le reste de la prod. Le titre est parfois un peu fouillis et même particulièrement simple, mais quelle efficacité ! Le sample vocal est issu de Sweet Mercy Feat. Rowetta - Reach Out. Ses deux versions sont l'Hysteria Mix et le Club Mix
  18. Vous connaissiez Captain Jack, Captain Hollywood et @captain , mais connaissiez-vous Captain G.Q. ? Le vrai nom de Captain G.Q. est Mark Burzych. Il est originaire de Pologne, mais vit au Canada. Autour de lui s'est donc construit le projet Captain G.Q. De la "Candance", ça devrait parler à notre spécialiste Klems, ça ! Il a débuté en 1995, en pleine Eurodance. Et il a réussi à perdurer dans les années 2000 et 2010. Il a sorti plusieurs albums et pas mal de singles. Il a son propre site internet : https://www.captaingq.com/production-bio Ses album (y compris best of) : - Here I Come (1995) - Take A Chance (1999) - Poland Attack (1999) - The Best Of Captain G.Q. (2007) Ses singles : - Rockin' Through The Night (1995) - Here I Come (1996) - Come On And Dance (1997) - Hot Summer Nights (1998) - Spring Love (1999) - Wakacyjna Milosc (1999) - I Want You (1999) - Easy 2000 (2000) - Hey Senorita (2000) - Let's Get Naked (2010) - Jingle Bells (2010) - Once In A Lifetime (2011) - Woman In Love Remix (2012) - Dirty Mind (2012) - Bang Down (2013) - I'm In Love (2015) - Pleasure (2017) Pour les vidéos, je vais surtout me concenter sur les titres les plus Eurodance. Rockin' Throught The Night Here I Come Come On And Dance Hot Summer Night (attention, Moratto, fuis, c'est de l'Euroreggae ! ) Spring Love Wakacyjna Milosc I Want You Woman In Love Remix (avec Kaya Jones, des Pussycat Dolls) Une petite dernière pour montrer ce qu'il a fait plus récemment (2017) : Pleasure (avec Michelle White)
  19. Capitaine

    Poplife

    Je ne veux pas jeter ma chance, C'est ma vie et me voilà. ... La lalalala Poplife "Et Me Voila" (Steely M. & Oscar Salguero Extended Mix) Poplife "Et me voila" (Dave Sinclair Original Version)
  20. Beatbox est un projet de Dennis Bohn et Matthias Menck, alias les Brooklyn Bounce. Je l'avais découvert en 1998 sur MTV avec leur titre/clip Come Into My Club, qui fut l'un de mes coups de coeur de cette année. En effet, j'avais été très agréablement surpris d'entendre que ce titre était fort proche de l'esprit Eurodance (la manière dont la chanteuse chante le refrain, la présence du rap...), alors que nous étions donc en 98, année où le genre n'était plus à la mode (un de mes autres coups de coeur de cette année était Angels Crying d'E-Type, superbe survivance de l'Eurodance). Une sorte de très joli pont entre l'Eurodance et l'Eurotrance. Come Into My Club La même année, Beatbox a sorti Let The Music Play, qui est sympa, mais moins percutant que l'autre, surtout qu'il s'agit d'une reprise. Let The Music Play Let The Music Play de Shannon : https://www.youtube.com/watch?v=F06uKJDNiFM En l'an 2000, il y a eu un dernier titre, Show Me Love, qui est une reprise de qui vous vous doutez. Show Me Love Vous me direz "Mwoui, ça fait beaucoup de reprises, proportionnellement", mais rien que pour Come Into My Club, ce projet a toute ma considération !
  21. Voici un projet italien ayant sorti 2, 3 titres dans les années 90. Le premier single, qui bénéficie d'un clip, est une reprise de la chanson Dolce Vita de Ryan Paris. Il date de 1995. Dolce Vita Reprise bien sympa, je trouve. Le single suivant s'appelle Come In 2 My Space. Il est sorti en 1997 et est aussi doté d'un clip. On entend que la Dream est passée par là, même ça reste plus Dance que pure Dream. Come In 2 My Space Sur le site EuroKDJ, leur discographie se limite à ces deux titres, mais sur Discogs, il y en a un troisième qui est mentionné : Mama Project & JX : Oh La La La (Let's Go Dancin'). Comme on retrouve les producteurs Andrea Bigagli, Orlando Bigagli et Agostino Scarfò qu'on trouvait déjà sur le deuxième titre, ça semble coller. Malheureusement, je n'ai pas trouvé de vidéo pour celui-ci.
  22. Ça fait combien d'années encore que le forum existe ? Hé bien, depuis tout ce temps, personne n'a pensé à créer le topic de Captain Jack, projet qui est pourtant connu, prolixe, auteur d'au moins un titre qui est devenu un grand classique de l'Eurodance, titre qui est l'un des meilleurs de l'année 96 ! C'est scandaleux ! Tsss, faut tout faire sois-même ici ! Allez, hop, grosse lacune comblée ! Voici... CAPTAIN JACK !!! Donc Captain Jack est un projet Dance allemand, créé en 1995 par Udo Niebergall et Richard Witte. Initialement, le « captain », c’est Sharky Durban et la chanteuse est Liza da Costa. Mais dès 1996, Sharky est remplacé par Franky Gee, qui restera LE Captain jusqu’à sa mort en 2005. Côté chanteuses, Liza sera remplacée après quelques années par Maloy, elle-même remplacée par Illi Love. Suite à la mort de Franky Gee, le projet est stoppé en 2005. Mais c’est pour mieux revenir en 2008, avec forcément une nouvelle formation : le « captain » Bruce Lacy et Jamie Lee. En 2010, Laura Martin succède à Jamie Lee. Enfin, la dernière chanteuse en date est Michelle Stanley. Voil0, grosso modo, pour le casting. Comme je le disais, la discographie est conséquente, surtout que le projet a réussi à traverser les décennies, contrairement à beaucoup d’autres. Rien que pour les albums, nous avons : - The Mission (1996) - Operation Dance (1997) - The Captain’s Revenge (1999) - Top Secret (2001) - Party Warriors (2003) - Cafe Cubar (2003) - Music Instructor (2004) - Captain Jack Is Back (2008) - Back To The Dancefloor (2011) Passons aux singles. Leur plus connu, et leur meilleur à mon goût, est bien sûr « Captain Jack », qui porte donc le même nom que celui du projet. Il a déboulé en 1995, quoi que je l’associe plus au début de 1996, année qui est pourtant celle du déclin de l’Eurodance. Je me souviens qu’à l’époque, ça m’avait d’autant plus fait plaisir. Un morceau très pêchu, ultra efficace, qui a fait un véritable carton dans de nombreux pays européens (outre l’Allemagne, bien sûr, par exemple l’Autriche, La Suisse, la Belgique, les Pays-Bas, la Norvège, etc.). Captain Jack (1995) Et son super clip qui va définir les éléments typiques de l’imagerie du projet : imagerie militaire mêlée à un côté sexy assumé. Drill Instructor (1996) Très bon titre aussi, bien dans la continuité de « Captain Jack » Soldier, Soldier (1996) Là, par contre, ça se calme, mais ça reste bien sympa Little Boy (1996) De nouveau plus rapide. Très plaisant. Another One Bites the Dust (1996) Quand Captain Jack se frotte à Queen… Le clip est un hommage aux WIP (films de femmes en prison) En 1997, deux singles sont issus du second album : Togheter Forever (1997) Holiday (1997) Quand Captain Jack se frotte à Madonna… Là, c’est un déclin : on n’en entend pas parler (en dehors de l’Allemagne), et qualitativement ça descend aussi, même si ça reste tout à fait écoutable En 1999, issus de The Captain’s Revenge, on trouve : Get Up (avec les Gipsy Kings) (1999) C’est le premier que je n’aime pas. Dream A Dream (1999) Sur un air repris pas mal de fois (par ex. chez M « Razzia 2 »), avec aussi un soupçon de « Nightmare » de Brain Bug, voilà un titre qui rehausse clairement le niveau par rapport au précédent. Only You (1999) Aïe, ça se gâte à nouveau ! On passe à 2001 et les singles issus de Top Secret : Iko Iko (2001) Say Captain, Say Wot (2001) Quand Captain se frotte à un autre Captain : Captain Sensible… Don't You Just Know It (Don't Ha Ha) (avec DJ Ötzi) (2001) Issus de Party Warriors : Give It Up (2002) Centerfold (2003) Et de Cafe Cubar : Viva La Vida (2003) Volare (2003) Et oui, les bonnes années sont déjà loin ! Miss Ibiza (2004) De Music Instructor : Samba Brazil (2004) Hands Up (2004) Ensuite 2 titres issus de Greatest Hits que je vous épargne. On passe en 2008 avec leur retour : Turkish Bazar (2008) Push It Up (2008) We Will Rock You (2008) Et pour ce qui est de l’album Back To The Dancefloor : Crank It Up/Deutschland schieß ein Tor (2010) People Like To Party (2010) How Does It Feel (2010) En 2011, sort Saturday Night, qui est déjà un peu mieux Enfin, je passe direct au dernier single en date, sorti en 2017 : In The Army Now (2017) Encore une reprise, certes, mais en même temps, elle est bien dans la thématique du projet ! Bref, Captain Jack, pour la qualité, c’est de 96 à 99 (99 juste pour Dream A Dream). Il y a beaucoup de choses à oublier poliment ! Mais rien que pour les singles de la glorieuse période, c’est un projet Dance à l’importance non négligeable. Allez, maintenant, on se fait une p’tite choré sur le titre « Captain Jack » pour terminer en beauté !
  23. Sangore

    Lupeelou

    Lupeelou est un projet allemand dont la particularité est de reprendre des thèmes cartoonesques (que ce soit de vrais cartoons ou en ayant l'esprit). Pinocchio (1993) Ginas Mix : (Meet) The Flintstones (1994) Popcorn (1994) Le remix de Perplexer : Pumuckl (1994) AL/X/S Remix : En 1996, il y a eu un album : Techno Zapping Tour.
  24. Secret Wish, c'est un projet belge formé par DJ Kurt Vervaet. La chanteuse est Heidi Pintens. Leur premier single, Flick Of A Switch, est sorti initialement en 2007 et a fait l'objet de ressorties ultérieures, dont une en 2020. Leur second single, Ivory Tower, date de 2013. Flick Of A Switch Changement de style pour le single suivant : Ivory Tower Le Miguel & Chris Remix Edit
  25. (Merethe) La Verdi est une chanteuse norvégienne, née en 1966, ayant sorti quelques singles Pop-Dance dans les années 90. Stormen, en 1993, a bien marché dans son pays (entré dans le top 10). La même année, elle a sorti Alt Jeg Vil Ha, dont le clip est sur YT : Trop Pop pour moi. Cependant, Vinger, l'année suivante, est plus intéressant, car plus Eurodance : En 1994, est aussi sorti Himmelen Brenner, mais pas de trace sur YT. Il y a eu un album, toujours en 94, qui s'appelle tout simplement "La Verdi".
×
×
  • Créer...