Aller au contenu

Messages recommandés

Leto

Le topic de ce club bruxellois n'existant pas encore, je profite de cette news pour l'ajouter ^^

Je laisse les experts et passionnés en dire plus sur son histoire et cie :P

 

Info vue sur le compte Twiter de Trax Magazine : le club rouvre le 9 avril 2021 pour une expo racontant les 27 années de son histoire.

club_le_fuse.jpg

 

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bidoul
Posté (modifié)

Nom de Zeus Marty ! Mais c'est pourtant vrai ! Comment a t'on pu oublier le Fuse ??? Surtout que c'etait l'une des boites favorite de @jaxxor.

Merci Leto d'avoir corrigé un pan de l'histoire. Ca tombe bien, rien à faire ce matin, je vais m'empresser d'alimenter ce fil. ;)

Modifié par Bidoul
  • j'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bidoul
Posté (modifié)

Le Fuse (1994 - 2020)

 

763.jpg.e7ef846321bb2233aec36f914b5e815b.jpg

 

1994 à une époque ou les clubs transfrontaliers ferment tous les uns après les autres, apparait dans  la scène Techno, Le Fuse.

Fondé par Thierry Coppens et Peter Decuypere, puis récupéré par Nick Ramoudt en 2003. Le Fuse a cette caractéristique que peu d'autres clubs ont à cette période :

2 salles et plusieurs DJs.

Pour rappel, dans ces années là, le DJ n'est pas encore "la star", tout au moins en Belgique et dans de nombreux clubs du nord de la France. Historiquement, les Dj étaient souvent isolés dans un coin de la Discothèque, voir même derrière une vitre ou pire, un mur. Ce n'est qu'ensuite, lorsque les Djs sont devenu producteur, voir membres de la direction, qu'ils ont été mis au devant de la scène.

Et dans certains clubs un poil avant-gardiste, la direction décide même de diviser les clubs pour plusieurs ambiances, en y amenant plusieurs DJs au cours d'une "soirée" (voir matinée).

Ceci apportant bien évidement, une richesse musicale et une variété d'influences diverses. Et cela pour le plaisir des clubbers. Quel liberté au cours d'une soirée de pouvoir passer d'une salle à l'autre, d'une ambiance à l'autre. D'un beat soutenu à style Trance.

 

fd10550184_10152373078437011_4891835066814312871_o.thumb.jpg.ae05d35d827142b44657f092751f3254.jpg

 

Un article de Vice :

Révélation

Lorsque Peter Decuypere et Thierry Coppens ont fondé le Fuse en 1994, la techno était encore pour beaucoup la musique que le fils un peu chelou des voisins mettait à fond pendant les week-ends. « Le premier semestre, on affichait une perte de 2500 euros chaque week-end. On organisait une soirée avec des DJ étrangers tous les samedis soirs. Pour être honnête, on était vraiment des pionniers dans ce domaine. Je pense non seulement en Belgique, mais aussi en Europe. Pour ne pas dire le monde entier. » Ce commentaire aurait pu paraître un peu arrogant, si ce n'était pas vrai. Mais ça l'était, et après ces six premiers mois, le Fuse a vraiment gagné ses gallons. Le succès de ces premières années a coïncidé avec la préhistoire de la photographie numérique. Si au début des années 2000, les photos ont énormément augmenté en quantité, la qualité n’était pas encore au rendez-vous. En tout cas, ces images ont parfaitement capturé l’atmosphère des premiers jours du Fuse.

 

 

Afin de mieux comprendre ces vestiges photo, on a demandé quelques explications supplémentaire à Peter, l’un des fondateurs. Il nous a livré sa recette du succès, raconté le soir où Daft Punk a joué gratuitement et pourquoi il a voulu virer Aphex Twin de la scène.

 

 

VICE : Salut Peter, le Fuse est maintenant une valeur sûre, mais ça n’a pas toujours été le cas, c’est bien ça ?
Peter : C'est vrai qu’au premier semestre, nous affichions des pertes de 2500 euros. Par semaine. On ne pouvait pas continuer comme ça. Thierry et moi nous sommes alors dit: « D'accord, on a essayé. Ça n'a pas marché. Levons un verre et trinquons quand même. » Ensuite, on est descendus; il y avait tout à coup beaucoup plus de monde dans la salle, près de 400 personnes. On s’est regardés en se demandant ce qu’il se passait. Après ça, on a décidé de tester pendant encore quatre semaines. Sans ça, nous ne serions pas ici maintenant, à fêter les 25 ans du Fuse.

 

 

« Tous les jeudis soirs, je me rendais là où Laurent Garnier jouait à Paris, et je lui demandais : "Laurent, tu ne veux pas venir au Fuse ?" Ce à quoi il répondait: "Jamais de la vie." »

 

 

Quand le Fuse a-t-il vraiment décollé ?
C’est un peu grâce à Laurent Garnier. Au départ, il ne voulait plus jouer en Belgique parce qu'apparemment je lui aurais dit que sa musique ne marcherait jamais ici. Peut-être bien qu’un soir où j'étais avec une nana au bras, je lui ai dit quelque chose de stupide, du style « Ta musique, ça ne va jamais marcher en Belgique. » Je n'en suis plus sûr. Mais je le voulais vraiment dans mon club. Du coup, tous les jeudis soirs, je me rendais là où il jouait à Paris, et je lui demandais : « Laurent, tu ne veux pas venir au Fuse ? » Ce à quoi il répondait: « Jamais de la vie. »

 

Ça a continué pendant quelques semaines, le temps que le Fuse devienne plus connu. Il a fallu attendre qu’il entende par d’autres DJs que ça en valait la peine. Il a enfin accepté et c'était la première fois que nous avions 800 personnes sur la piste de danse. Depuis lors, ça n’a pas cessé. C’était aussi important que Garnier voie des femmes sur la piste de danse. Si vous avez une bonne installation musicale, de la bonne musique et des femmes qui s'éclatent, vous avez une vraie boîte.

« Quand Daft Punk, inconnu à l'époque, est venu jouer, je me suis dit : mais pu...., c’est couillu de commencer un set dans un club de techno avec des notes de guitare. »

Qu'est-ce que vous n'oublierez jamais?
Quand Daft Punk a joué au Fuse pour la première fois, gratuitement. Laurent Garnier les avait pris comme nouveau talent français, donc personne n'en avait entendu parler. Ils ont commencé avec un sample de guitare, puis un beat disco et un peu d’acid. Je me suis dit : mais pu...., c’est courageux de commencer un set dans un club de techno avec des notes de guitare. Il faut avoir des couilles ! Et ce « duo français inconnu » a eu le Fuse à ses pieds au bout de trois morceaux.

Un souvenir beaucoup moins agréable, c’était avec Aphex Twin. Le Fuse était complètement sold-out et il a commencé à jouer des trucs sur lesquels il était impossible de danser, et il n’en avait rien à faire du public. Les dix premières minutes étaient catastrophiques. Je voulais le jeter hors de scène. Mais comment voulez-vous faire quelque chose comme ça devant une salle complète? Pour ça aussi, il faut avoir des couilles.

 

 

« C'est étrange à dire mais il est possible que la techno soit devenue trop importante pour se cantonner uniquement au Fuse. »

Pensez-vous que le Fuse restera encore longtemps ouvert ?
Mon Dieu, la vie nocturne est un peu sous pression. Ces derniers mois, beaucoup de clubs ont été abandonnés : La Rocca a fermé ses portes, le Café d'Anvers… Je pense que la marque Fuse continuera d'exister d'une manière ou d'une autre, mais pas nécessairement en tant que boîte. Dans les cinq ans à venir, il est possible que le Fuse organise toujours une fête mensuelle au Palais 12. Le seul problème que peut avoir notre boîte, c’est qu’elle est un peu entre deux instances. C'est étrange à dire mais il est possible que la techno soit devenue trop importante pour se cantonner uniquement au Fuse.

 

 

 

Modifié par Bidoul
  • Merci ! 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sangore

Le Fuse, c'est vraiment l'une des discothèques les plus connues du pays. Bon, encore une fois, perso je n'y suis jamais allé. Mais quand une discussion s'oriente discothèques (encore récemment en activité), en général c'est le premier nom qui sort.

 

Par contre, ça m'étonne qu'ils annoncent juste maintenant une expo, alors que le gouvernement belge vient d'annoncer qu'ils resserraient la vis par rapport au mesures visant à lutter contre le coronavirus (écoles fermées etc.). Je m'interroge donc si l'expo aura réellement lieu. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...