Aller au contenu

Qu'il est bête !


Leto
 Share

Messages recommandés

Je continue la création d'un topic par album de Dorothée, afin que chacun puisse raconter son ressenti, ses anecdotes, ou encore partager ses infos sur l'album en question et les singles extraits.

N'étant pas un expert en la matière, il est possible que je dise des bêtises, je compte sur vous pour me corriger (gentiment hein :D ). N'hésitez pas à citer vos sources, en postant liens, photos et vidéos ^^

 

Quatrième album de Dorothée, "Qu'il est bête !" est sorti en 1984.

 

La pochette

Album_4_Qu'il est bête.jpg

 

 

Le tracklisting

01  Qu'il est bête ! 2:40
02 Les filles 2:33
03 En Amérique 3:37
04 La petite fille et les oiseaux 3:48
05 Moi j'aime le cinéma 2:86
06 Le fantôme 3:31
07 Où est passée ma valise 2:59
08 C'est dur de travailler 3:14
09 Le bon Dieu 3:00
10 Je chante à la radio 2:33
11 Le grand Gérard 4:15
12 Ça compte aussi la gentillesse    3:12
13 La chanson de Marie 4:22
14 Dis-le, dis-le moi 2:29
15 Petite fille 2:29

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Encore un très bon album. Je considère que les deux tiers sont excellents. Il contient même pas moins de trois titres faisant partie de mes préférés, tous albums confondus : "en Amérique", "le grand Gérard", "ça compte aussi la gentillesse". Et d'ailleurs ces trois chansons magnifiques auraient gagné à faire partie d'une tracklist de concert, et sur la durée.

Et puis, c'est encore l'époque où les textes sont superbement ficelés ("Qu'il est bête", l'air de rien, c'est un vrai travail d'auteur, ou encore "moi j'aime le cinéma" et "le bon dieu"). 

Je suis moins fan de "petite fille", qui ouvre une longue série d'auto plagiats... 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En Amérique a une mélodie vraiment sympa, j'aime beaucoup moi aussi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans mes rêves les plus fous j'ai imaginé que cette chanson soit celle qui ouvre le show à l'olympia ou ailleurs. 

"On dit que là bas l'herbe est plus verte qu'ici, et la nature est si jolie qu'on croit enfin être arrivé au paradis, sur les bords du Mississipi...", le tout a capella dans une salle noire, suivi de l'orchestre qui joue les premières mesures sous les projecteurs qui s'allument, avec Dorothée qui surgit comme une apparition... :jesors:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 29 minutes, Kumpel a dit :

Dans mes rêves les plus fous j'ai imaginé que cette chanson soit celle qui ouvre le show à l'olympia ou ailleurs. 

"On dit que là bas l'herbe est plus verte qu'ici, et la nature est si jolie qu'on croit enfin être arrivé au paradis, sur les bords du Mississipi...", le tout a capella dans une salle noire, suivi de l'orchestre qui joue les premières mesures sous les projecteurs qui s'allument, avec Dorothée qui surgit comme une apparition... :jesors:

 

Pourquoi veux-tu sortir ? Si elle apparaît, reste !!!!! :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 22 minutes, scot a dit :

Et pour la deuxième fois, on a droit à une chanson tragique :(

Comment ça ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah, je croyais que tu parlais de "en Amérique", du coup je ne comprenais plus rien... 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'ai lu qu'il y avait un parallèle entre cette pochette et celle de l'album suivant :) que sur celui ci elle est censé entre au fond de l'eau, de l'océan, alors que sur le suivant elle est au ciel dans les plus hautes sphères ... comme si ces albums étaient liés, on trouve ce genre de rapport avec Hou la menteuse et Pour faire une chanson, ou les fonds de visuels se ressemblaient, se complétaient ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement je trouve que c'est la pochette qui fait le moins enfantin dans sa discographie, avec peut être aussi "Nashville". 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je serais vraiment curieux de connaître un jour les budgets des albums de l'ère récré a2 et de ceux du club do à partir d'une histoire d'amour ... entre la première période ou il y avait un véritable orchestre et la dernière ou tout est fait au synthé et ou on recycle même des photos pour en faire des pochettes ... On sait que la règle d'or de Berda était de ne pas dépenser "son" argent, mais il est difficile de faire de grandes choses si on pense a chaque fois a son portefeuille. Une personne comme Do qui était l'égérie d'un empire méritait plus que ce qu'on lui a donné dans la dernière phase de sa carrière.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, mais comme ça vendait bien sans dépenser beaucoup...

Je pense que les producteurs ne cherchaient pas à créer des produits pérennes, l'objectif premier était à mon avis de faire un bon chiffre annuel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a plein d'indice qui prouve le contraire quand même, AB a eu son propre studio de musique a partir de Tremblement de Terre. ça a du couter cher en matériel, tout le monde ne peut pas se permettre d'avoir son propre studio. Et pour les Bercy ils ont envoyés du lourd aussi. alors pourquoi mettre le paquet sur ça, si c'est pour faire des économies de bout de chandelle sur autre chose ? le creux de la vague de Do c'était pendant Hélène non ? peut etre a ce moment là ont ils trop investi sur elle et mis (un peu) Do de côté ? c'est juste une hypothèse ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Elles ont de toutes façons été un peu en concurrence, malgré elles. Beaucoup de familles n'étaient sans doute pas d'accord pour acheter deux albums à leurs enfants. Et s'il y avait un choix à faire, il y a fort à parier qu'Helene a eu la préférence de beaucoup à cette époque-là. 

En même temps, il ne s'agissait que d'une concurrence humaine. Car économiquement parlant, que l'une ou l'autre vende, l'argent tombait dans la même caisse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les références dans Moi j'aime le cinéma (Catherine Deneuve, Louis De Funès…) étaient bien choisies, car intemporelles. On ne peut pas en dire autant de l'infâme Je suis amoureuse (2010), et ses douloureuses mièvreries sur Bratt Pitt et autre George Clooney… :non:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je sais que je suis un rabat-joie ( :diable: )mais ce serait sympa de pas trop faire de hors sujet ou de chat dans les sujets "sérieux" :siffle:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je croyais que c'était le titre d'une chanson AB...

 

 

Sinon, pour revenir au sujet, dans La petite fille et les oiseaux, vous comprenez comme moi que c'est sur une phase terminale de cancer?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cancer je ne sais pas, mais cela peut être interprété comme une métaphore évoquant une petite fille condamnée, oui... 

Cet album est l'un des seuls sur la pochette duquel Dorothée n'a pas les manches retroussées.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Share

×
×
  • Créer...