Aller au contenu

Messages recommandés

Sangore

Je me suis rendu compte qu'il n'y avait toujours pas de topic sur la Dream ! :blink:

Bon, pour gagner du temps, je vais citer Wikipédia pour les présentations générales :

 

Citation

 

La dream trance (également appelée dream house, dream dance1, dream music ou simplement dream) est un sous-genre musical de la trance et de la house ayant émergé dans la seconde moitié des années 1990 en Europe. Sa particularité est d'utiliser en premier plan une mélodie de synthétiseur avec un son de piano, le tout à grand renfort de nappes planantes et de beats techno. Les pochettes des disques, qu'il s'agisse des singles, maxis, albums ou compilations, présentent presque systématiquement des paysages idylliques ou holographiques (ciels lumineux, galaxies, planètes imaginaires, mers éclatantes, dauphins, ou papillons).

Histoire

Le morceau fondateur du genre s'intitule Children de Robert Miles, sorti en 19952,3 , rapidement suivi par Fable, puis par l'album Dreamland, qui donne certainement son nom au genre[réf. nécessaire]. Robert Miles crée ce style de musique afin de « calmer » les esprits qui étaient survoltés sur la piste de danse en fin de soirée, de manière à revenir en douceur à la réalité, d'où le nom de dream4.

Le DJ italien Maurizio « Mephisto » d'Ambrosio le suit rapidement avec le titre phare Voices, très diffusé sur les radios à l'époque. Les nombreux autres morceaux de ce genre s'inspirent tous fortement du titre Children comme en témoigne le titre Celebrate the Love de Zhi-Vago, et le remix du générique d' X-Files par DJ Dado. De nombreuses compilations, notamment Dreamworld, Dream-Files, Dream People, sont lancées. Les premiers tubes y sont cités, mais aussi de nouveaux morceaux (parfois œuvres d'un même artiste signant sous différents pseudonymes). La mode est particulièrement éphémère (de 1995 à 1997 environ) bien qu'il existe encore quelques disques pouvant s'apparenter à ce sous-genre musical. Cependant des réminiscences se laissent entendre dans des hits des années suivantes, notamment dans des tubes d'eurodance tels que Blue (Da Ba Dee) d'Eiffel 65.

Parmi les icônes du mouvement se trouvent Nylon Moon, 2 Flying Stones, Roland Brant, Gigi (connu plus tard sous le nom de Gigi D'Agostino), ou encore Altaïr, qui n'étaient autres que la même bande de DJ que l'on peut retrouver derrière des projets tels que Boris ou Pleasure Game. De son côté, Robert Miles s'est éloigné du genre dès son deuxième album, s'orientant vers des sonorités plus trip hop et jazzy.

 

 

C'est un style musical que j'affectionne beaucoup. C'est dommage que celui-ci ait bien trop vite tourné en rond, faisant de lui une mode musicale trop éphémère. Ca proposait une alliance parfaite entre une dimension hyper mélodique qui fait rêver et un tempo soutenu.

 

Places à quelques vidéos YT pour s'en mettre plein les oreilles !

Quelques classiques :

 

Robert Miles : Children

 

Robert Miles : Fable

 

DJ Dado : X-Files

 

Zhi-Vago : Celebrate (The Love)

 

Mephisto : Voices

 

Nylon Moon : Sky Plus

 

Mais encore :

 

Roland Brant : Moon's Waterfalls

 

Roland Brant : Nuclear Sun

 

Sarah : Lovin' You

 

Imperio : Cyberdream

 

Mystic Dream : I Call Your Name

 

Aril : Aril In Paris

 

Ricochet : Caroline

 

Quadran : Eternally

 

Rexanthony : Polaris Dream

 

6 hands : Game Over

 

Levy 9 : Running Up That Hill

 

Papillon feat. The Garden Gnome : Papillon

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SMR

Très bon sujet, la dream music fait partie de mes courants musicaux des 90's préférés, juste derrière l'eurodance. Mes favoris sont Voices de Mephisto, X-Files de Dj Dado et Caroline de Ricochet. Cependant, je trouve les versions "radio edit" des 2 premiers suscités très pauvres (Voices vocalement -ce qui est paradoxal !- et X-Files car elle est violemment tronquée par de vilains fade in / fade out).

Ce courant musical a fait le lien pour moi entre le néo-disco de fin 95 / début 96 (que j'affectionne aussi beaucoup) et les titres organ-house à la Hysteric Ego / Disco Blu (dont je suis déjà moins fan)... Excellent souvenir.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sangore
Il y a 9 heures, SMR a dit :

car elle est violemment tronquée par de vilains fade in / fade out).

 

Je peux être vite perdu avec le vocabulaire technique ; peux-tu m'expliquer ce que ces termes désignent, stp ? (Je crois deviner en gros, mais c'est pour être sûr)

 

Il y a 9 heures, SMR a dit :

Ce courant musical a fait le lien pour moi entre le néo-disco de fin 95 / début 96 (que j'affectionne aussi beaucoup) et les titres organ-house à la Hysteric Ego / Disco Blu (dont je suis déjà moins fan)... Excellent souvenir.

 

J'aurais plutôt tendance à dire qu'il fait le lien entre la House/Dance (dont les tendances "Euro-" déclinaient à ce moment) et la Trance (qui allait devenir un style dominant un petit peu après). D'ailleurs, je note que cette dimension transitoire entre les 2 se reflète même dans l'hésitation dans le nom même de ce courant, car comme le dit le début de l'article que je citais, on entend parfois parler de Dream House, parfois de Dream Trance,...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Capitaine

Perso, je met ça dans la trance, sans liens avec le reste.

"de 1995 à 1997", ça me parait très très généreux ! J'aurais dis juste 1996.

 

@Sangore Fade = fondu, baisse / augmentation du volume.

 

Dans mes préférés, j'ai Caroline, Zhi-Vago

J'en ai une petite dizaine, mais le son est un peu trop uniforme d'une production à une autre, ça lasse vite.

Et un poil plus dépressif que l'eurodance...

 

Imperio "Cyberdream" ... grave ringard les bruits de modem au début :sournois:

 

Coroluna "You and I"

https://www.youtube.com/watch?v=o_zumsI2Gr8

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SMR

Sangore : oui, Capitaine a tout dit, c'est une augmentation du volume au début du titre et une baisse du volume à la fin. Encore le fade out est présent sur de nombreux titres 90's, mais la fade in, c'était la première fois que j'entendais ça! En fait, c'est juste un bout de la version longue, sans aucun réel "edit".

Et pour les dates, j'aurai aussi situé ça uniquement en 1996. 1995, c'est par exemple la première version de Children mais ce n'était pas de la dream music comme on la connaît par la suite et 1997, c'est vraiment les derniers titres, qui dérivaient effectivement vers la trance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sangore

Moi aussi, je ne pense qu'à 1996 pour la Dream. Quand je disais trop éphémére...

 

Pour fade in/out, c'est bien ce que je pensais. Merci. Ca ne me dérange pas, pour X-Files, j'ai toujours connu cette version comme ça. C'est vrai que ça donne l'impression d'entendre une partie d'un tout plus long, mais ça ne me "choque" pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moratto

Je me méfie de Wikipedia en Français pour les genres musicaux, c'est souvent soit très insuffisant, soit erroné, là on peut dire que c'est un peu des deux ! :P

 

Déjà, si le Children de Robert Miles a été le catalyseur de la mode du genre en 1996, il n'en a aucunement été le titre fondateur, ce n'était d'ailleurs pas non plus le premier du genre signé de feu Robbie, ni même à partir de là qu'on a commencé à évoquer les termes "dream music" ou "dream trance" ou "dream house" selon les pays. 

 

Ce qu'on a appelé Dream était en fait à la base un sous-genre de la Trance Progressive telle qu'elle a pu être conçue en Allemagne à partir de 1992 et surtout en Italie à partir de 1994-1995, où le genre s'était considérablement développé. Je vais donc évoquer pour aujourd'hui quelques prods d'avant Children.

 

Dès 1992, par exemple, DJ Hooligan (oui, le fameux Da Hool) proposait It's A Dream Song, si on ne le sait pas, on pourrait croire que c'est de 1996.

 

 

Autre exemple de production allemande du genre de 1992, les bien connus God's Groove. Avant d'en arriver à la Prayer 5, il fallait déjà avoir proposé les précédentes, dont la première, qui a totalement sa place ici :

 

 

 

Pour regarder du côté de ce qui se passait déjà en Italie dès 1994, Robert Miles (aka Roberto Milani) proposait déjà avec Ghost (Ocean Love) un titre du genre hyper planant. dès le début 1995, avec Love Dream, il proposait un titre dans la lignée de ce qu'allait être la Dream Version de Children.

 

 

Mais à cette époque-là, il commençait déjà à y avoir pas mal de prods italiennes du genre. Le Nuclear Sun de Roland Brant mis plus haut par Sangore, par exemple, ça date de 1993 ! Il était ressorti en 1996 pour profiter de la mode générée. Son The Kiss Of Medusa est de 94.

 

Dès 1994, on trouvait aussi par exemple ce titre d'Active P.40 & DJ Pierre Jr qui s'appelait...Dream Voice.

 

 

Je reprendrai une prochaine fois, mais les autres exemples de la "dream d'avant Children" sont vraiment nombreux, surtout en Italie. Il fallait juste un gros tube pour que le mouvement prenne de l'ampleur. Et paradoxalement, en 1996 c'était justement un peu sur la pente descendante en Italie, ce qui a expliqué en partie la fin rapide de la mode du genre, avec bien sûr sa surexploitation et le niveau global trop faible de moult titres du genre tout juste faits pour remplir des compils très facilement.

Modifié par Moratto

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tecnoman
Il y a 20 heures, Moratto a dit :

Je me méfie de Wikipedia en Français pour les genres musicaux, c'est souvent soit très insuffisant, soit erroné, là on peut dire que c'est un peu des deux ! :P

...

 

Heu...question toute bête pourquoi ne modifie-tu pas sur Wikipedia du coup  ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moratto

Il y a déjà longtemps je me rappelle avoir fait une modification Wikipedia sur un article musical, et ça n'avait pas du plaire au rédacteur précédent(peut-être était-il aussi lié d'une façon ou d'une autre à la modération ?) car peu de temps après le texte initial avait repris sa place ! :P  Je n'ai pas retenté l'expérience, ça m'avait en quelque sorte "vacciné".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sangore
Le 02/02/2019 à 01:19, Moratto a dit :

Je reprendrai une prochaine fois,

Vivement la suite ! :happy:

 

En fait, il faudrait reformuler l'article de la manière suivante : "Il existe des productions relevant de ce style depuis le début des années 90 (1992), mais la mode autour de celui-ci date de 1996."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Capitaine

Acceptées ou pas, tes contributions finissent par disparaitre au gré des charcutages.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sangore

De la Hard Trance mais avec les sons typiques de la Dream :

 

Rexanthony : Capturing Matrix (Dream Version)

 

 

Et on se calme avec :

 

Prophecy : Misterio

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moratto

Encore de la dream de 1994 en Italie : Adriano Dodici - Opera Dodici (Gianni Parinni Remix), celui-là a gardé une petite touche euro en plus.

 

 

Par le même Gianni Parinni et la même année, Take Me Away

 

 

Et plus original, un des classiques du genre de cette année 94 en Italie Õm de Suntory (à ne pas confondre avec Centory !), en V.O puis remixé par Parrini une nouvelle fois mais aussi Roland Brant :

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sangore

Saviez vous que le célèbre label italien Discomagic avait créé un sous-label tout spécialement pour leurs productions relevant du genre qui nous occupe ici ? Il s'appelle... Dream Records, tout simplement ! Voici ce qu'on peut y trouver :

 

Air.Lo : Dream House (1995)

Au moins, c'est clair ! ^^

 

 

Lambruschi : Move Your Body (1995)

 

 

Dreamer : Dream's Planet (1995)

 

J.F. Band : Cyborg (1995)

 

Jo & Tamburo : Demolition (1995)

 

Virtual Vision : Speak Up... ...Let It Out (1995)

 

Active Boys : Fly Atmospere (1995)

Pas de vidéo

 

JK Lloyd - Valoy : Onirika (EP) (1995)

Tribute To Jean Michel Jarre

 

 

JK Lloyd & Valoy : Divina Commedia E.P. (1995)

Divina Commedia (In Purgarorio)

 

W. P. - Alex Remark : Piramid (1995)

 

Plastic : Sexy Grrove (1995)

 

I.D.H.A. : Orbits To Moon (1995)

 

Traveller : Tribute To Kitaro (1995)

 

Dwarf : Valley In The Clouds (1995)

 

J. Joker : Black Out (1995)

Pas de vidéo

 

Generator : Rain (1995)

 

À suivre...

Modifié par Sangore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joss55

certaisn  titres du label dream sont disponilble sur beatport

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sangore

Suite des productions sorties chez Dream Records :

 

Space Blaster : Magic Fly (1996)

Dream Remix '96

 

 

Sogni Futuri : Dream Ocean (1996)

Wave Mix

https://youtu.be/0_b4Nq7F8_Q

 

Pianorama : Activity (1996)

Dream Piano Mix

 

DJ Master Robert & DJ White : Hello (1996)

Dream Version

 

Trip & J.B. : Eyes Of The Night (1996)

Dream Future Mix

https://www.youtube.com/watch?v=kFqOzW_AR1M

 

Signature : Signature (1996)

 

J.F. Band - Tears Of Love (1996)

Piano Version

https://www.youtube.com/watch?v=2xtCw6tJVZo

 

Doctor Ale : Desire (1996)

Sea Of Sound Mix

https://www.youtube.com/watch?v=7o80UrRJ4x0

 

Bandheras : Flowers (1996)

Flowers One

 

 

The Dream Theory : The Legend (1996)

 

Dreamer : Walking/Cat Walk (1996)

 

F.M. Project : Dream (1996)

 

Honduras : Flautiño (1996)

Flute Two

 

DJ 96 : Onix

DJ 96 Dream Mix

 

Dabol ‎– The Captain Of Your Dream (1996)

(Pas trouvé de vidéo)

 

Target : Light And Shade (1996)

Moment Mix

 

David Dhelise : Dreamland (1996)

 

Luca Lucchetti : Sentimental (1996)

Original Mix

 

Strappy : Illusion (1996)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...