Aller au contenu

2008


Messages recommandés

Luchikkk

Pour peu qu'on puisse en juger au bout de 6 mois, l'année 2008 s'annonce comme celle de l'électro-house et du ragga/dancehall, ces deux genres laissant très peu de place aux autres.

Point positif : l'électro s'est enfin affranchie des Drill-like et offre une production suffisamment abondante pour y trouver autre chose que des reprises. Point négatif : à peine débarrassés du RnB qu'on doit donc se coltiner le ragga...

On va en bouffer combien de temps du ragga ? Vos pronostics ? A ce rythme là j'espère que le public va vite saturer (moi c'est déjà fait !)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moratto

Plus que jamais, même si la mode des sons change, c'est la guerre des clones, à part un ou deux titres, chacun ne laisse un parfum de fraîcheur, de découverte, d'originalité, même si parfois certains titres sont efficaces, on a toujours la première impression qui consiste à se dire "je connais ça" ou "j'ai déjà entendu ça plein de fois".

Bref une sorte de lassitude inévitable qui ne touche pas le public visé (les plus jeunes) qui eux découvrent tjrs tout avec une sensation de nouveauté dénuée de comparaisons. Bref, il y a toujours d'excellents titres originaux et novateurs en 2008, mais on ne les entend presque pas à la radio et on ne les retrouve pas dans des charts qui sont justement de plkus en plus en adéquation avec les playlistes de radio, enfin comme les années d'avant...

Les bombes on les trouve sur les webradios où à plein d'endroits sur Internet, pas ou très peu sur les médias désormais anciens. A la limite la question qu'on peut se poser serait "Comment juger du style prépondérant d'une période sachant que c'est selon des critères de moins en moins significatifs ?"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, le R'n'B et le ragga des années 2000, je les colle dans le même sac, et c'est un grand sac poubelle :pompom: .

Heureusement il y a quelques exceptions comme Estelle ou (plus ancien) les premiers Timberlake qui ont une réelle mélodie, ce qui fait toute la différence pour moi.

Quant à l'electro Drill-like ou Mondotek-like, ça m'a sâoulé depuis belle-lurette (malgré encore quelques exceptions : David Kane, Star Tattooed...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moratto

Celà dit, j'aime bien le titre d'Estelle aussi, avec le featuring de Kanye West, et c'est entre autres parce que c'est un titre qui sonne plus 90's que des titres de R'n B 2000 : dans l'esprit, l'interprétation et l'ambiance, c'est très proche de trucs comme Skee-Lo ou Arrested Development, des sons qui avaient une vraie fraîcheur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Luchikkk
Posté (modifié)

Celà dit, j'aime bien le titre d'Estelle aussi, avec le featuring de Kanye West, et c'est entre autres parce que c'est un titre qui sonne plus 90's que des titres de R'n B 2000 : dans l'esprit, l'interprétation et l'ambiance, c'est très proche de trucs comme Skee-Lo ou Arrested Development, des sons qui avaient une vraie fraîcheur.

Estelle, ce n'est pas plus RnB à mon sens que Anastacia par exemple. Ca a un côté soul sans la composante "urban" habituellement indispensable pour faire fait vendre aux djeun's. Alors si ça marche, je m'en réjouis !

Pour moi, le R'n'B et le ragga des années 2000, je les colle dans le même sac, et c'est un grand sac poubelle :D .

Heureusement il y a quelques exceptions comme Estelle ou (plus ancien) les premiers Timberlake qui ont une réelle mélodie, ce qui fait toute la différence pour moi.

Quant à l'electro Drill-like ou Mondotek-like, ça m'a sâoulé depuis belle-lurette (malgré encore quelques exceptions : David Kane, Star Tattooed...)

Pourtant David Kane, en Drill-like il s'y connaît :sournois: ! Ce qui ne m'empêche pas d'aimer d'ailleurs... J'apprécie le son actuel. Tout se ressemble un peu, mais comme à l'époque de l'eurodance finalement :sournois:

Tout à fait d'accord pour ce qui est du RnB, avec vraie une mélodie, ça change tout, et je me suis surpris à aimer certaines productions Timbaland ou même K'Maro qui ont apporté au genre un côté plus mélodieux, plus pop, prenant leurs distances avec la culture rap.

Plus que jamais, même si la mode des sons change, c'est la guerre des clones, à part un ou deux titres, chacun ne laisse un parfum de fraîcheur, de découverte, d'originalité, même si parfois certains titres sont efficaces, on a toujours la première impression qui consiste à se dire "je connais ça" ou "j'ai déjà entendu ça plein de fois".

Bref une sorte de lassitude inévitable qui ne touche pas le public visé (les plus jeunes) qui eux découvrent tjrs tout avec une sensation de nouveauté dénuée de comparaisons. Bref, il y a toujours d'excellents titres originaux et novateurs en 2008, mais on ne les entend presque pas à la radio et on ne les retrouve pas dans des charts qui sont justement de plkus en plus en adéquation avec les playlistes de radio, enfin comme les années d'avant...

Les bombes on les trouve sur les webradios où à plein d'endroits sur Internet, pas ou très peu sur les médias désormais anciens. A la limite la question qu'on peut se poser serait "Comment juger du style prépondérant d'une période sachant que c'est selon des critères de moins en moins significatifs ?"

Je vais te répondre la même chose que lors d'autres discussions ! Le clonage ce n'est pas nouveau, et la dance, qui est à mon sens une musique "de genre" tout comme on parle de "cinéma de genre", a toujours évolué à coup de clonage, tout comme la série B a eu son heure péplum, western, policier, aventures au gré des succès au box-office. L'eurodance a été un immense clonage généralisé de Snap et Culture Beat (même si les suiveurs parfois produit des pièces de grande qualité). Pareil pour l'électro aujourd'hui.

La dance a toujours été conçue pour un public jeune, et il y avait déjà dans les 90's une floppée de reprises. Il y a toujours eu la partie commerciale et l'undreground...

A ta question "Comment juger du style prépondérant d'une période sachant que c'est selon des critères de moins en moins significatifs ?", je répondrais : "en quoi sont-ils de moins en moins significatifs ?" Tu aurais 15 ans de moins et tu découvrirais la dance aujourd'hui, tu serais probablement aussi enthousiaste que quand tu as découvert l'eurodance. Et puis même si l'on peut concevoir qu'il y ait un conditionnement par les radios pour faire apprécier un style musical, ça a a toujours existé aussi loin que je m'en souvienne (années 80). Je ne vois pas en quoi le succès, si déplorable soit-il, du RnB et du ragga, est plus artificiel que celui du rock dans les 80's-90's...

Modifié par sanlogik
Pensez à éditer vos messages plutôt que d'en poster plusieurs à la suite ^^
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je trouve les titres qui arrivent sont assez voire même un peu trop zouk, on assiste à un mariage qui uni le zouk et les sonorités électro-dance des 2000's

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

* Estelle, ce n'est pas plus RnB à mon sens que Anastacia par exemple. Ca a un côté soul sans la composante "urban" habituellement indispensable pour faire fait vendre aux djeun's. Alors si ça marche, je m'en réjouis !

** Je vais te répondre la même chose que lors d'autres discussions ! Le clonage ce n'est pas nouveau, et la dance, qui est à mon sens une musique "de genre" tout comme on parle de "cinéma de genre", a toujours évolué à coup de clonage, tout comme la série B a eu son heure péplum, western, policier, aventures au gré des succès au box-office. L'eurodance a été un immense clonage généralisé de Snap et Culture Beat (même si les suiveurs parfois produit des pièces de grande qualité). Pareil pour l'électro aujourd'hui.

La dance a toujours été conçue pour un public jeune, et il y avait déjà dans les 90's une floppée de reprises. Il y a toujours eu la partie commerciale et l'undreground...

A ta question "Comment juger du style prépondérant d'une période sachant que c'est selon des critères de moins en moins significatifs ?", je répondrais : "en quoi sont-ils de moins en moins significatifs ?" Tu aurais 15 ans de moins et tu découvrirais la dance aujourd'hui, tu serais probablement aussi enthousiaste que quand tu as découvert l'eurodance. Et puis même si l'on peut concevoir qu'il y ait un conditionnement par les radios pour faire apprécier un style musical, ça a a toujours existé aussi loin que je m'en souvienne (années 80). Je ne vois pas en quoi le succès, si déplorable soit-il, du RnB et du ragga, est plus artificiel que celui du rock dans les 80's-90's...

* je veux bien qu'Estelle soit plus soul, mais on a pas du écouter la même alors ! Si tu jettes une oreille sur son album tu verras qu'on est quand même dans une veine pur r1B, elle ne produit pas des titres soul comme Anastacia ni même Alicia Keys ou Amy et ses clones qui se taillent la part du lion ces derniers temps.

** Si on en est à avoir le même style de désaccord, c'est que comme d'hab tu généralises en ne prenant en compte aucune donnée quantitative, tu pars d'exemples véridiques mais isolés ou peu conséquents pour en arriver à une équivalence avec quelque chose de massif.

Que la dance a toujours eu affaire au clonage c'est vrai, mais c'est justement la capacité à passer rapidement d'un style à un autre qui a produit ses propres clones avant de très vite se renouveler, de produire d'autres clones et hop de passer à autre chose. Moins longtemps on entend la même chose, plus la dance a eu une capacité à créer, se renouveler et le faire accepter au public. Et désolé mais en gros depuis Benassi, on entend une quantité de plus en plus importantes de titres qui sonnent exactement pareil et ça dure de plus en plus longtemps, plusieurs années quand auparavant ça durait plusieurs mois. Une incapacité à valoriser la création et une rallonge perpétuelle des choses similaires, tu ne peux vraiment pas comparer ça dans les mêmes proportions, tout comme les reprises, qui pouvaient être de 15-20% dans les 90's et qui approchent ou dépassent souvent les 50 % aujourd'hui.

Dire que l'eurodance a été un immense clonage généralisé de Snap ou Culture Beat, ce n'est pas vrai si on se réfère à l'ensemble de ce qui a pu exister, là aussi, tout est question de proportions, si ces titres ont été starters et généré le genre, l'influence qu'ils ont pu avoir sur l'ensemble de la production est infiniment moins sensible que celle de Benassi pour l'électro-dance pour garder le même exemple récent. Ce serait comme affirmer que tous les artistes disco n'ont fait que plagier les premiers hits du genre, alors qu'ils ont tout autant apporté leur touche personnelle.

Pour la question :

"Comment juger du style prépondérant d'une période sachant que c'est selon des critères de moins en moins significatifs ? " c'est EVIDEMMENT parce qu'il n'y a absolument rien aujourd'hui qui soit aussi fédérateur que les musiques phare des décennies précédentes. et ce n'est même pas en rapport avec leur qualité, c'est tout simplement le passage à l'ère d'Internet où chacun aujourd'hui écoute des choses différentes, où les médias n'ont plus le même impact : quand tout le monde aimait les mêmes trucs, aujourd'hui on a affaire à des titres qui se vendent beaucoup moins, qui passent sur des radios beaucoup moins écoutées et dans des clubs beaucoup moins fréquentés avec des tranches d'âge de plus en plus réduites. donc dans ces conditions là, comment veux-tu que ça ne soit pas moins significatif ? Les titres actuels n'ont pas autant de public et marquent moins leur époque, c'est ainsi et on n'y peut rien...

Pour la question, je m'imagine mal à 15 ans aujourd'hui, je ne peux pas vraiment le savoir, mais je ne suis pas certain, en me basant sur ma propre expérience, que je serais fan de dance. Déjà, j'ai commencé à écouter assidument de la musique de clubs plusieurs années avant l'éclosion de l'eurodance, et j'étais sûrement plus fasciné par leur évolution constante, leur différence avec ce qui pouvait exister, bref un énorme sentiment de nouveauté, de coup de pied dans la fourmilière, de choses non conformes. Si j'avais le même état d'esprit en ayant 15 ans aujourd'hui que ce que j'avais à l'époque, à l'instar d'avant, je ne me satisferais sûrement pas de ce qu'on me propose et je parcourrais sûrement Internet à la recherche de choses différentes me correspondant bien plus.

Et pour le conditionnement, là encore c'est une question quantitative : compare les playlistes des radios des 80's, tu verras que des titres il y en avait un paquet et que tu ne retombais pas souvent sur le même, alors qu'une FM aujourd'hui, c'est le même titre toutes les 1h00 / 1h30, et s'il y a 20 titres playlistés, c'est bien le maximum...

Sinon, pour démontrer qu'il y a peut être aussi autre chose à côté de ce ragga-zouk, voici les titres les plus téléchargés en ce moment sur Beatport, et déjà, c'est autre chose... et pas moins significatif des goûts du public qu'un prétendu classement officiel...

1 STYLUS ROBB - Ininna Tora

2 KOEN GROENEVELD - Wake Turbulence

3 NO TONE Feat INUSA DAWUDA - Down Down Down

4 THE GROWER - Move Your Body

5 JUAN MOQAN - Bora Bora

6 CISKO BROTHERS - Guaglione 2008

7 JEAN ELAN - Where's Your Head at

8 JAMES HARCOURT - Call & REsponse

9 JAN CUTLER - It's Yours

10 HATIRAS - Get Blahsted

Modifié par Moratto
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Point positif : l'électro s'est enfin affranchie des Drill-like et offre une production suffisamment abondante pour y trouver autre chose que des reprises. Point négatif : à peine débarrassés du RnB qu'on doit donc se coltiner le ragga...

débarrassés du RnB c'est la nouvel de la journée sa, si seulemnt sa pouvait etre vrai.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

entre le ragga zouk et le RnB je préfère encore le Rn B en ce moment j'ai une overdose de ragga zouk tels Jembelatine, Jessy Matador & Co

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RADIOPIRATE

Je suis tres etonné qu'on puisse dire que l'année 2008 est raggae/zouk ; y'a un style qui tend à s'imposer en discotheque en depit des panels foireux qui sont censés faire la pluie et le beau temps dans le monde de la musique, c'est le HANDSTYLE ...

Une evidence : Cascada et Basshunter ont ete dans les 10 premiers des ventes; curieusement, les dj's yacast qui jouent toujours du top 50 ont boudé ces disques !

Preuve que le panel est bien malade ... C'est pour montrer qu'on joue autre chose que du top 50 ? Des bides alors ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Capitaine

La France était une exception dans les 90s alors dans les 2000s ça doit être pareil j'imagine :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Point positif : l'électro s'est enfin affranchie des Drill-like et offre une production suffisamment abondante pour y trouver autre chose que des reprises. Point négatif : à peine débarrassés du RnB qu'on doit donc se coltiner le ragga...

débarrassés du RnB c'est la nouvel de la journée sa, si seulemnt sa pouvait etre vrai.

Si tu regardes le classement HDC actuel, il y a très peu de titres RnB : Estelle, Edu Del Prado, Zaho, Madonna/J. Timberlake... Je n'en vois pas d'autres a priori.

Mais y'a pas de quoi se réjouir pour autant... A la place du RnB, on doit se taper du ragga ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis tres etonné qu'on puisse dire que l'année 2008 est raggae/zouk ; y'a un style qui tend à s'imposer en discotheque en depit des panels foireux qui sont censés faire la pluie et le beau temps dans le monde de la musique, c'est le HANDSTYLE ...

Une evidence : Cascada et Basshunter ont ete dans les 10 premiers des ventes; curieusement, les dj's yacast qui jouent toujours du top 50 ont boudé ces disques !

Preuve que le panel est bien malade ... C'est pour montrer qu'on joue autre chose que du top 50 ? Des bides alors ?

Bah c'est une question de quantité ! Combien de titres de ragga dans le yacast pour un titre de handsup ? A part Cascada et Basshunter, je n'en vois pas d'autres qui représentent ce style. Soit dit en passant, le handsup ou handstyle ça n'a rien de nouveau ! C'est juste la suite de la trance vocale à la Sash ou Milk Inc, un peu plus rapide et affublée d'un un autre nom...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au secours !!!! :D

Magic System n°1 pour la 13e semaine... Leurs titres zouk des années précédentes étaient encore assez sympas, et c'est celui-ci, bêtement calqué sur un gimmick connu plaqué sur un rythme dancehall opportuniste qui casse la baraque... C'est vraiment pathétique...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet, c'est pas génial, ça me rappelle un certain Sound Of Freedom de Sinclar (refrain connu plaqué sur un beat ragga oppurtuniste) qui a fait aussi 13 semaines de présence en tête...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste un truc, le sample d'origine ne vient pas de Syndicate Of Law, c'est plutôt lle retour des sons africains en Afrique ! :P

http://www.samples.fr/blog/index.php/2006/...w-right-on-time

Au fait c'est à Junior Caldera qu'on doit cette Zouglou Dance... je trouve ce titre aussi pourri que leurs singles précédents, mais celui-là, grâce au sample, j'arrive à me rappeler de ce que c'est, les autres, à chaque fois que je venais de les subir, je les confondais toujours, impossible de me rappeler lequel c'était, tellement j'ai l'impression que c'est toujours le même.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Luchikkk

Juste un truc, le sample d'origine ne vient pas de Syndicate Of Law, c'est plutôt lle retour des sons africains en Afrique ! temp<#EMO_DIR#>/tongue.gif

http://www.samples.fr/blog/index.php/2006/...w-right-on-time

Au fait c'est à Junior Caldera qu'on doit cette Zouglou Dance... je trouve ce titre aussi pourri que leurs singles précédents, mais celui-là, grâce au sample, j'arrive à me rappeler de ce que c'est, les autres, à chaque fois que je venais de les subir, je les confondais toujours, impossible de me rappeler lequel c'était, tellement j'ai l'impression que c'est toujours le même.

Mouais... que l'original soit de Syndicate Of Law ou de Junior Caldera, ça ne donne pas davantage de valeur à la "Zouglou dance" à mes yeux... Je préférais encore leurs précédents titres en ce sens qu'ils avaient un rythme zouk (qu'ils étaient quasiment les seuls à utiliser) alors que cette Zouglou Dance nous assène un rythme ragga qu'on se coltine à toutes les sauces depuis 2 ans...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moratto

Non tu n'as pas regardé le lien lol, le sample originel est de Alhaji Sidiku Buari, Junior Caldera est celui qui a fait le mix de la Zouglou Dance qui cartonne. Après c'est vrai qu'il n'y avait peut-être pas dans les charts des clubs, au moment des premiers tubes de Magic System, de titres qui utilisaient les rythmes zouk que eux popularisaient, mais ils les ont juste piqués à droite et à gauche, c'était abondamment utilisé dans des titres du genre qui n'étaient pas forcément des succès commerciaux (après faut pas me demander lesquels, le zouk est moi ça doit faire pas loin de deux :P)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(après faut pas me demander lesquels, le zouk est moi ça doit faire pas loin de deux :P )

Oh, Moratto aurait-il une faiblesse sur sa grande culture musicale? ;)

Modifié par SMR
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Surtout c'était la tecktonic cette année là! :D

Malgré les critiques négatives que l'on peut faire sur ce genre, certaines chansons était vraiment sympa, je retiens ma préférée de cette année là dans le genre Tecktonic: Tom.T: Find the rhythm. :ok:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...