Aller au contenu

Club 40 vs Buzz Chart


Messages recommandés

Luchikkk

Peut-être encore une question naïve... Le hit Yacast semble être la référence des classements clubs (d'ailleurs prise en compte par chartsinfrance depuis peu). En quoi ce hit est-il plus significatif que celui du site DJBuzz ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moratto va te répondre qu'ils ne sont fiables ni l'un, ni l'autre. :sournois:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être encore une question naïve... Le hit Yacast semble être la référence des classements clubs (d'ailleurs prise en compte par chartsinfrance depuis peu). En quoi ce hit est-il plus significatif que celui du site DJBuzz ?

Le Club 40 de Yacast est (censé être) plus significatif car basé sur la pige des discothèques (enfin quand on dit "des discothèques", il s'agit d'un panel de 120 clubs...) les vendredis et samedis soirs de 23h45 à 04h30 via les fameuses boîtes noires.

Le DJ Buzz n'est je crois qu'une synthèse de playlists envoyés par des DJ's inscrits et pas obligatoirement résidents en clubs, donc pas forcément le reflet de ce qui est vraiment joué en clubs.

Moratto va te répondre qu'ils ne sont fiables ni l'un, ni l'autre. :sournois:

Il n'a d'ailleurs pas forcément tort...

Au fait, Lucchikk, j'avais fait une suggestion sur un titre que tu recherchais dans la rubrique "Identification" : un titre joué dans le Club 40 tech-house d'Europe 2.

Ma proposition correspondait-elle au titre non identifié ?

David.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moratto

Un peu, qu'il n'aurait pas forcément tort ! :P Dave a bien expliqué la différence, rajoutons juste que les horaires indiqués pour le sondage du panel via les boîtes noires sont ceux dans lesquels on trouve le moment à partir duquel le sondage est effectué, et que celui-ci ne porte évidemment que sur une petite partie des diffusions de la soirée, d'où les pipeautages évidents. D'ailleurs le panel n'est pas tout à fait de 120 clubs car certains sont sondés à travers plusieurs salles... donc pour certains, 2 playlistes par club. Yacast a surtout la mention "officiel" pour lui, en ce sens où il est reconnu par les acteurs de la profession comme le classement de référence. Rappelons que Yacast est une société dont le but est la réalisation d'enquêtes, de sondages sur les différents médias et surtout POUR les différents médias qui assurent le financement... il n'y a donc pas de véritable indépendance, le but de Yacast est de choisir une méthodologie propre à ce que ses clients soient satisfaits, rien de plus...

DJ Buzz est plus indépendant et a une méthodologie plus juste, mais le fait qu'il soit juste basé sur des playlistes de DJ dont bcp ne st pas résidents fait qu'il ne peut pas être considéré comme une alternative crédible.

La conclusion est simple, tjrs la même : si tant est qu'il y ait eu un jour un classement de clubs en France tout à fait réaliste (ce qui reste sujet à polémiques), on est sûr que depuis plusieurs anées, il n'existe pas en France de classement se voulant réaliste et apte à valoriser le travail de DJ jouant pas mal de nouveautés dance pour leur assurer une plus grande médiatisation.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Luchikkk

La conclusion est simple, tjrs la même : si tant est qu'il y ait eu un jour un classement de clubs en France tout à fait réaliste (ce qui reste sujet à polémiques), on est sûr que depuis plusieurs anées, il n'existe pas en France de classement se voulant réaliste et apte à valoriser le travail de DJ jouant pas mal de nouveautés dance pour leur assurer une plus grande médiatisation.

Tu dis "depuis plusieurs années". Le HDC était-il plus fiable à l'époque du médiacontrol, ou du WRTL ? L'industrie du disque existe depuis déjà de nombreuse décennies, et l'emprise des majors ne date pas d'hier, qu'est-ce qui aurait changé récemment ? (j'essaie de comprendre ;)).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moratto

Pour le WRTL je ne sais pas mais je ne pense pas que techniquement c'était très au point, ça avait l'air assez artisanal, ce qui a aussi son charme, mais pas pour la fiabilité...

Pour Mediacontrol et le Top Dance il y a eu aussi des polémiques, voir là aussi les différents topics de ce forum... pour Mediacontrol ça s'arrangeait au fur et à mesure des années, ça devenait de plus en plus réaliste, trop même au bon goût des principaux labels qui ne pouvaient pas évaluer le potentiel de leurs produits et avoir une promo "agressive" qui garantit une bonne place de leurs produits. La suite on la connaît, Media Control France a arrêté son activité, ce qui ne serait sans doute pas arrivé avec le soutien incompressible de ses financeurs, d'autant plus que l'activité essentielle en France était bel et bien ces classements de clubs. La maison-mère a fermé ses filiales et a totalement renouvelé son domaine de compétences.

Yacast a pris le marché, a les reins plus solides de par ses multiples activités dans les domaines des médias, l'importance du Hit Des Clubs leur permet une visibilité mais n'est pas non plus centrale dans leur activité. Leur méthodologie est cependant à même de satisfaire leur clientèle, notamment dans le choix des DJ intégrant le panel : il faut jouer un minimum de titres des labels, tout DJ ne jouant pas le jeu en préférant s'écarter du "droit chemin" n'est pas conservé dans le panel, tout simplement. D'où l'intérêt absolu pour un DJ voulant privilégier la programmation musicale de qualité et une certaine liberté de choix de ne pas être dans le panel, tout simplement. C'est d'autant plus vrai désormais qu'il y a moins de sorties physiques, donc moins de promos en 12" ou pictures à recevoir... Yacast veut tout simplement faire du chiffre, satisfaire leur clientèle et ils y parviennent, au détriment de l'éthique, du réalisme du classement et de la valorisation des DJ les plus compétents.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RADIOPIRATE

Il semblerait qu'on regrette l'epoque du WRTL : un hit où on trouvait les plus beaux bijoux et les disques les plus ringards !

On a dit que ce hit devait être incitatif et qu'on devait pas passer Carlos en boite ainsi que d'autres hits qui relevaient plus du hit generaliste d'RTL ...

Je reste persuadé que les discotheques qui cartonnent justement sont celles qui ratissent large; aujourd'hui, on devrait classer dans un hit des clubs du rock (BB Brunes à la dixieme place imaginez), du raggae , de la techno-handstyle (basshunter, cascada) et tout un tas de perles. Je suis persuadé qu'on gagnerait en crédibilité.

Tout celà s'est perdu dans les années 90. Au lieu de celà, tout le monde roupille dans son coin ou son clan !

D'ailleurs, en 2008, curieusement les discotheques (la plupart) se sont arrêtés en 1986 (sabrina, Images et pour d'autre Jean-Luc Lahaye qui a reussi à atteindre la place 9 du hit wrtl en 1982) !

Vivement la lecture de l'année 1987 ... Ca pourrait au moins changer !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je suis d'accord qu'il y a trop de chapelles (en France du moins, ailleurs je sais pas), avec une adoration pour un style ou un grand genre de musique et que les gens s'enferment joyeusement dedans pour ensuite rejeter tout ce qui s'en éloigne... j'ai toujours trouvé ça regrettable, mais bon c'est généralisé, les fans de rocks crachent sur l'électro et vice versa, et même au sein d'un mouvement musical on crache sur les courants internes. Bref intolérance généralisée.

Moi qui ais des goûts variés, avec par exemple (un peu) de rock ou de rap en plus (d'une majorité) d'électro et de chanson française, je trouve pénible ce climat "clanique"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...