Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'marino stephano'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Musique
    • Forum général
    • Artistes & groupes
    • Labels, compilations & collections
    • Le Hit Des Clubs / Classements
    • Les collectionneurs
    • Livres, magazines & fanzines
    • Festivals & soirées (Lives multi-artistes)
    • Lexique musical
    • Identification
    • Jeux
  • Communauté
    • Le Site
    • Le coin des membres : présentez-vous !
    • La Taverne

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

1 résultat trouvé

  1. Moratto

    Hand's Burn

    En 1997, alors que le duo de producteurs italo-belges Marino Stephano (Stéphane Marino de son vrai nom) et Mauro Crisci s'apprêtaient à rencontrer un franc succès dans les clubs de plusieurs pays européens avec leur anthem Dream Universe de leur projet C.M, ils préparaient en parallèle un autre projet, cette fois-ci pour le label du producteur de The Mackenzie, Jean-Pierre Fasseau. Finalement, c'est sur leur sous-label No Trance Limit Records que ce projet nommé Hand's Burn avait sorti ce maxi comprenant deux titres, Good Shot et Vision Of Life. Good Shot est sorti finalement en France au printemps 99, et ça avait été un coup de cœur immédiat, cette basse démoniaque qui survient à 1'11 m'avait vite conquis. Si on rajoute le style et les aptitudes mélodiques de Marino Stephano déjà constatées à travers C.M. ainsi que la mélancolie qui se dégage de l'ensemble, j'y avais très vite trouvé mon compte. La ressortie de 99 proposait un remix un poil plus dreamesque signé des Anglais de Fontaine & Vern : Un remix uplifting assez classique mais dans le style de Signum (qui l'avait réalisé) était également présent sur le pressage UK de 99 : Quant à Vision Of Life, de facture plus classique, il développait un aspect un peu plus sombre, mais toujours en harmonie avec le style et l'ambiance propres à Marino Stephano. Un autre maxi de deux titres avait vu le jour en 1998, proposant Everybody et Relation, sympa mais moins personnels et marquants. Le projet avait hélas été stoppé net en 99 par le décès accidentel de Marino Stephano. Un maxi hommage était toutefois sorti en 2001, à l'initiative de Massimo, le frère de ce dernier, pour finaliser son travail resté en cours. Et comme tout était une histoire de famille, Jean-Pierre Fasseau, (fils de Patrick le producteur initial de The Mackenzie précédemment cité), qui avait pris la relève, se chargea de la production, en résulta les titres Armstrong On The Moon, qui reprend une basse "à la Good Shot" et le style allant avec.
×
×
  • Créer...