Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'hardstyle'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Artistes & groupes
    • Musiques électroniques : clubbing old school
    • Musiques électroniques : clubbing moderne
    • Musiques électroniques : pop synthétique
    • Pop, rock & variété internationale
    • Chanson francophone
    • Top délire méga groove
  • Musique
    • Blabla musique
    • Le Hit Des Clubs / Classements
    • Espace Clubbers
    • Labels & compilations
    • Médias
    • Samples, covers & reprises
    • Festivals & concerts
    • Collectionner les disques
    • Lexique musical
    • Identification
  • Communauté
    • Présentation
    • Petites annonces
    • Jeux
    • Blabla
  • A propos du site
    • Le forum
    • Le site
    • Boite à idée
  • Allo Dorothée !
    • On l'appelle Dorothée
    • Bonheur City
    • Tant qu'on a des amis
    • Le bureau des objets trouvés
    • Radio Wowo
    • Les filles et les garçons
    • Allo allo monsieur l'ordinateur

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

6 résultats trouvés

  1. Un artiste néerlandais de la scène Hardstyle. Je retiens surtout son Morningstar, qui fait, lui, dans le Happy Hardcore. Morningstar (2020) Isolation (2020) The New World (2020) The Inner Strength (2021)
  2. C'est néerlandais et ça navigue entre Happy Hardcore et Hardstyle. Genesis (2018) Under The Moon (2019) Raise Your Glass (2019) The Dutch (2019) Dreaming (2020) Arise (2020) Unshakeable (2020) No Alone (2021) Sur le label Spinnin' Records : https://spinninrecords.com/profile/twinnix
  3. tranceforce

    Gary D

    Gary D, de son vrai nom Gerald Malke, né le 5 décembre 1963 et décédé le 2 septembre 2016 d'une embolie pulmonaire. Il est un producteur et dj de musique électronique en Allemagne. Il est principalement orienté techno, trance, hardtrance et hardstyle. Dès l'été 1988, Gary D. commence à s'impliquer dans la musique électronique à Hambourg, notamment axé techno, acid et house, en tant que Gary Dee et fait paraître, la même année, son premier single, Ecstasy, sous le nom d'Acid Syndrome2. Comme DJ, Gary D joue la plupart du temps dans un club appelé Unit Club entre 1988 et jusqu'à sa fermeture en 1994. Il est ensuite devenu DJ résident au Tunnel Club de 1994 à 1997, ce qui change considérablement son style de musique, ce qui l'a finalement aidé à réaliser sa percée, Cela a été suivi par des apparitions à des événements majeurs tels que TECHNOLOGY ou Mayday et la Love Parade en Allemagne ou Goliath et Energy en Suisse. En 1991, Gary D. fait paraître son premier EP trance, Identity E.P. avec cinq singles, distribué au label Container Records (dans lequel il fait paraître de nombreux singles), dont le superbe “Make E Move” que l'on retrouve par exemple sur la superbe compilation référence de l'époque : Trancemaster 2. En 1994, Il sort l'excellent morceau “Sunbeam”, sous le pseudo Gary 138 D, une track survitaminée qui se joue beaucoup durant cette “Rave Generation”. Nous sommes à l'aube d'une vague déferlante hardtrance, et ses projets dans ce style vont se multiplier vitesse grand v, avec des hymnes qui sortiront sur les plus prestigieux labels. À la fin de l'année 1995, lui et deux autres personnes de PIAS Recordings Germany ont eu l'idée de créer une compilation de hardtrance, qui s'appelle «D.Trance». Il se popularise notamment grâce à la parution de cette célèbre série et a sorti 73 CD à ce jour. Cette compile se popularise massivement à la fin des années 1990, notamment à la télévision. les compilations non mixées n'étaient pas aussi populaires que les compilations mixées. En réponse à cela, Gary a ajouté un troisième disque, qui a compilé certaines pistes des 2 cds en un seul mix. Avec Bonzai Records, Gary fait paraître des anthems bien connu dans la scène hard trance, “Kinetic Pressure” et “Overload” ou encore “Timewarp”. Par exemple le Kinetic Pressure : La ligne de basse est tellement en plein essor et rebondissante, les touches du piano ne font qu'ajouter à l'intensité de la piste. c'est un "must-have". Il remixe également Hitch-Hiker & Dumondt. Il est l'auteur d'anthems incroyables et devenu culte, par exemple, “Die Herdplatte 100°” : Brillant. Résume totalement le son européen de l'époque, La mélodie commence par une accumulation inoubliable pendant 2 bonnes minutes , gouttes a gouttes et cela fait battre votre coeur avec le bpm qui monte et vous mets hors de vous. le son unique de Timo Maas couplé à l'expertise en trance dure de Gary D en fait une sortie monstre ..... et c'est ce que nous avons ici !! Black Arrow : en duo avec un autre dj hardtrance extraordinaire : Dj Gollum. Sortie sur le label fantastique EDM records. Quel véritable hymne de hardtrance. Tous les bons moments qui entrent dans la création d'un morceau de trance anthologique sont ici en abondance et c'est très rare. Les "flèches noires" doivent être l'une des meilleures pistes de hardtrance de tous les temps. Ce track était si populaire sur la scène hardtrance britannique que Dj M-Zone l'a autorisé a son propre label UK44 et a soutenu la sortie avec un remix de son propre chef. D'autres singles ont suivi ensuite. Il remixe un grand nombre de djs comme Peter Lazonby, Dj Crack, Charly Lownoise & Mental Theo, Taucher, Cocooma, Nostrum etc...Le remix de Gary D sur la track de Dj Jo : Space Harmony est légendaire, juste la perfection. L'air est tellement édifiant, impossible de passer à côté de cette tuerie ! Sa discographie est très impressionnante, riche et surprenante. Il a également rassemblé les sept premiers albums de la série Tunnel Trance Force, sortie chez Tunnel Records, Il suit plus tard de son premier album chez Djs Present : Bang, distribué par le label PIAS Recordings, sur lequel on retrouve l'excellent morceau et reprise “Living On Video”. Vers l'an 2000, il a ajouté le son Hardstyle à ses sets et a connu un grand succès en Hollande, où il a été réservé pour des événements tels que Qlimax, Defqon.1, In Qontrol, Decibel et Mystery Land. En 2000, il crée également la compile “D. Techno “.36 volumes en tout. Cette année là je retiens surtout ce track trance "Elevate Your Mind", remixé par Tom Stevens et disponible sur l'une de ses compiles D-Trance. En 2001, Gary prend une tout autre direction musicale, et commence avec la techno, et adapte ses mixsets au hardstyle. J'aime beaucoup moins. Entre 2003 et 2005, il joue aux Pays-Bas lors d'événements majeurs devant plus de 25 000 personnes. Ce mec était un génie, il a marqué la scène électronique pour l'éternité. C'est avec joie que je lui rend cet hommage. Quelques vidéos : Emojonal : Make E Move Sunbeam Die Herdplatte 100° Space Harmony Kinetic Pressure
  4. En novembre dernier est sorti en salles aux Pays-Bas un documentaire qui retrace l'histoire de Thunderdome. Voici le résumé : Le trailer : Site internet : https://www.thunderdomeneverdies.com/
  5. Sangore

    Thunderdome (soirées)

    Je le découvre avec un an de retard, les soirées Thunderdome sont apparemment de retour, car il y a eu une édition intitulée "25 Years Of Hardcore" l'année passée. Ils en parlent notamment dans la version néerlandaise de DJ Mag : https://djmag.nl/comin/06082017-1641/zo-zag-thunderdome-er-1992-uit Ca a eu lieu le 28 octobre, à Utrecht. Il y a eu un morceau "anthem" composé spécialement pour l'occasion : Guerrillas - Our Legacy : https://www.youtube.com/watch?v=CyG2OT5AMU8 Le trailer de l'événement : Voici l'"aftermovie" officiel de cette édition 2017 : Pour cette année 2018, pour l'instant, ce que je vois d'annoncé sur la page Facebook "Thunderdome See You 2018", c'est une scène Thunderome au festival Tomorrowland (Belgique) le 22 juillet et au festival Mysteryland (Pays-Bas) le 24 août. https://www.facebook.com/pg/media.thunderdome/events/?ref=page_internal
  6. Koen Bauweraerts est une DJ producteur belge, son pseudo est "Coone". Son genre est le hardstyle, il mix sur des compiles, évenement électroniques, composent ses propre tracks, à déjà sortie trois albums studios et plusieurs singles. En 2006 il fonde son propre label indépendant "Dirty Wokz" un label devenu assez réputé dans le milieu du hardstyle. En 2011 il entre pour la première fois dans le top dj mag 100, en 2014, il est classé 45ème du top mag DJ 100. Voici quelques singles: Times Gettin Hard: Million Miles: Drowning (une vrai bombe!): Ce qui est intéressant chez ce DJ c'est que son hardstyle est mélodique est assez accessible pour les non habitués au genre là, je trouve.
×
×
  • Créer...