Chronique album : Basic Element – The empire strikes back (2007) – Par SMR

Basic Element

Voici une chronique de l’album « The empire strikes back » de Basic Element sorti en 2007, titre par titre et dans l’ordre du tracklisting.

 

Basic Element - The empire strikes back (Album)
Basic Element – The empire strikes back (Album)

01 – Intro (Intro-wire)
02 – I’ll never let you know
03 – Entourage
04 – Raise the gain
05 – To you
06 – Nowhere to run
07 – Devotion
08 – Why
09 – Out of this world
10 – Chance
11 – Alive
12 – Hot wire
13 – The empire strike back mix-tape

 

 

01 – Intro (Wire)
Ça amène bien la seconde plage, enfin bon ce n’est qu’une courte intro, on ne va pas s’arrêter là-dessus. Bizarrement, elle emprunte un sample de la plage 12 (Hot wire), on s’attendait donc à ce que la plage 12 soit en fait la 02, et vice versa (je sais pas si je suis bien clair là…).

02 – I’ll never let you know
C’est le 3ème single extrait de l’album. Malgré ses airs d’Eurodance, il y a une touche 2006 ancrée qu’on reconnaît dès les premières notes. Assez bon choix comme single.

03 – Entourage
Curieux titre, lol ! Ça commence avec une guitare bien grasse, rappelant celle de Galleon dans « I believe ». Le vocal féminin est frais, ça sent l’électro-house à plein tubes, on en redemande !

04 – Raise the gain
Autre titre axé house, mais beaucoup plus sombre. Le vocal est cette fois-ci masculin. Les voix vocodées en fin de couplets apportent un petit plus pour contrebalancer avec la voix du chanteur. Ce titre a été choisi comme 2ème single et est sorti dans les bacs suédois en janvier 2006.

05 – To you
L’intro pourrait rappeler un bon remix des Freemasons… Difficile d’ailleurs de dire s’il ne se sont pas inspirés de vieux standards funk ou disco… Ici, en plus du vocal masculin, on retrouve un rap, c’est pas mal, ça change. Le refrain est accrocheur.

06 – Nowhere to run
C’est mon coup de cœur personnel. J’aime beaucoup le début hi-pass. On se croirait presque sous l’eau. Et puis on atterrit direct dans une autre dimension avec des sonorités proches des classiques dance/house du début des années 90.

07 – Devotion
Une autre mélodie qui se retient facilement, avec un petit son synthé psychédélique, digne d’Emile & Images ! Il y a ici 2 vocaux différents, un masculin pour les refrains + raps et un féminin qui répète « I feel devotion »… Bien puissant !

08 – Why
A la première écoute, je me suis dis : « Wah ! Modern Talking remixent encore leurs tubes! ». Un morceau assez proche des 2 précédents finalement, avec un refrain sympa.

09 – Out of this world
Voici le titre qui fait le plus penser à l’Eurodance que produisait jadis Petrus, le leader de Basic Element. Un vocal féminin facile à retenir et des couplets échangés entre un homme et une femme, un peu à la « Barbie girl ». Une bonne instrumentalisation, un gimmick accrocheur, c’était logiquement le 1er titre à sortir en single dès 2003.

10 – Chance
On part du côté obscur de la musique, avec une basse électro style Fedde Le Grand et une voix à la Steve Edwards par dessus qui scande « Chance ».

11 – Alive
Le titre le plus étrange de l’album, assez répétitif. Le rapprochement avec la french touch et le côté dark de « Rollin’ & scratchin' » des Daft est évident. Cinq minutes de délire !

12 – Hot wire
La mélodie principale mélange synthés fous et cris de foule. La montée est vraiment bien amené et le tout rend excellemment bien. Ça ferait un très bon 3ème single, tout en étant différent des 2 premiers.

13 – The empire strikes back – Mixtape
C’est un megamix des meilleurs prods de l’album (selon Basic Element), d’une durée proche de 10 minutes.

 

Au final, un très bon album que je vous conseille vivement si vous êtes soit nostalgique des années 90, soit fan d’électro-house, soit les deux. Sur ces 13 pistes, rien n’est à jeter, même pas votre argent en le commandant dès à présent sur le net !

 

L’intégralité de l’album en playlist Youtube :

 


Réagissez sur le forum !
>> Basic Element


Basic Element officiel
FacebookMyspace